Ⓒ Canal+

Validé : la série de Franck Gastambide sur le rap français présente son casting

Plusieurs rappeurs émergeants comme Hatik et Bosh y tiendront les rôles principaux.

Si Franck Gastambide (Le Flic de Belleville, Taxi 5) n’est pas Baz Luhrmann, s’il n’a certainement pas le budget alloué par Netflix sur The Get Down, il va tout de même tenter d’offrir aux spectateurs de l’Hexagone une série ambitieuse sur le rap, français de surcroît. En effet, Canal+ a commandé une saison de 10 épisodes au format 30 minutes de Validé, le projet de l’acteur, scénariste et réalisateur melunais sur le milieu du hip-hop.

Plutôt orienté habituellement vers la comédie comme en témoignent Pattaya et Les Kaïra, Franck Gastambide va cette fois-ci se tourner vers le drame pour Validé. Dans l’esprit des américaines Entourage et Empire, de nombreux guests incarnant leur propre rôle sont attendus dans la série. Les noms des invités n’ont pas encore été dévoilés, mais on peut espérer la présence de Nekfeu, Damso, Kaaris ou encore Orelsan, qui sont tous déjà passés devant la caméra.

Publicité

Par ailleurs, Franck Gastambide a confirmé les premiers rôles de Validé, qui reviennent notamment aux rappeurs Hatik (entendu dans la compilation Deezer La Relève), Bosch et Sam’s. Sabrina Ouazani (Plan Cœur), déjà présente dans Taxi 5 et Pattaya, occupera également un rôle central dans la série. Enfin, Adel Bencherif (Ad Vitam), l’humoriste Hakim Jemili et la chanteuse Liv del Estal, sortie de la saison 7 de The Voice, complètent la distribution.

Validé raconte les galères d’un rappeur plein de talent qui se retrouve sur le devant de la scène lorsqu’un célèbre emcee le valide dans le rap game. Accompagné de ses deux amis, le punchliner en herbe découvre les joies du succès mais aussi sa rançon : une rivalité s’installe avec son mentor, créant une tension qui pourrait bien freiner leur ascension dans le milieu du rap.

Publicité

Le tournage de la série a débuté au mois de mai en région parisienne et sortira courant 2020 sur Canal+ et MyCANAL.

Par Adrien Delage, publié le 07/05/2019

Copié

Pour vous :