© Vertigo

Une série adaptée des comics Y: The Last Man va finalement voir le jour

Après plusieurs années de gestation, la série sera diffusée sur FX courant 2020.

© Macall Polay/FX

Si vous n’êtes pas lecteur de comics, le nom de Brian K. Vaughan ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, ce brillant et prolifique scénariste de bandes dessinées fait partie des auteurs les plus fréquemment adaptés sur le petit écran. On lui doit par exemple les personnages de Jessica Jones et de la bande des Runaways, qui ont hérité de leurs propres shows, sur Netflix et Hulu respectivement. Mais cette fois, c’est l’une de ses creator owned qui va être adaptée sur le petit écran et pas la moindre puisqu’il s’agit de son chef-d’œuvre Y: The Last Man, créé avec l’illustratrice Pia Guerra, la coloriste Pamela Rambo, l’encreur José Marzan Jr., et édité chez Vertigo outre-Atlantique.

Publicité

La chaîne FX, qui est à l’origine de ce projet, a mis des années avant de commander officiellement une saison entière. En cause, l’agenda de ministre du très demandé Michael Green (Logan, American Gods, Blade Runner 2049, Heroes…), coshowrunner et scénariste sur la série à venir. Pour mener à bien l’adaptation de Y: The Last Man (ou Y, le dernier homme en bon français), il est accompagné d’Aïda Mashaka Croal (Luke Cage), qui viendra le seconder à l’écriture et au poste de showrunner. Une première image énigmatique, tirée du pilote réalisé par Melina Matsoukas (Master of None), a été dévoilée à l’occasion du TCA Press Tour.

Pour l’anecdote, c’est d’abord Shia LaBeouf qui était pressenti dans le rôle-titre. Mais à la suite du remaniement massif du projet, FX a trouvé un tout nouveau cast porté par Diane Lane, vue récemment dans House of Cards et The Romanoffs. Le reste de la distribution se compose de Barry Keoghan (Dunkerque), Imogen Poots (Green Room), Lashana Lynch (Captain Marvel), Juliana Canfield (Succession), Marin Ireland (Sneaky Pete) et Amber Tamblyn (Mon oncle Charlie). Un cast résolument féminin, pour une série qui se déroule dans un univers post-apocalyptique où tous les hommes… sont morts !

© Vertigo

Publicité

Enfin, presque tous. Comme seul survivant porteur du chromosome Y, il ne reste qu’un vagabond et artiste raté nommé Yorick. Avec son capucin domestique Esperluette, il doit se battre pour sa vie dans un monde réorganisé par les femmes et chercher à comprendre les origines de cette extinction soudaine et massive. Dans cette quête fatidique, il est accompagné de la docteure Mann, spécialisée dans le clonage humain, et de l’agente 355, membre d’une mystérieuse organisation gouvernementale. Pour en apprendre plus, on ne peut que vous conseiller de vous jeter sur les BD, disponibles en VF chez Urban Comics.

L’œuvre de Brian K. Vaughan a remporté de nombreux prix, dont l’Eisner Award (l’équivalent des Oscars pour les comics américains) à trois reprises. Certaines personnalités, dont Stephen King, considèrent ce comics comme l’un des plus grands de l’histoire. Bref, les attentes sont très élevées vis-à-vis de la série de FX, prévue pour une diffusion courant 2020 aux États-Unis.

Par Adrien Delage, publié le 05/02/2019

Copié

Pour vous :