AccueilAnalyse

Les 6 questions auxquelles la saison 2 d’All of Us Are Dead devra répondre

Publié le

par Nathanaël Bentura

C’est déjà l’un des plus gros succès de Netflix en 2022, l’annonce d’une saison 2 d’All of Us Are Dead ne devrait plus tarder. Que peut-on en attendre ?

Les 6 questions auxquelles la saison 2 d’All of Us Are Dead devra répondre

©Netflix

Il a suffi d’un succès mondial et d’une fin ouverte pour que l’envie d’une saison 2 gagne les fans d’All of Us Are Dead. D’ailleurs, la première saison ne couvre pas l’intégralité du webtoon d’origine, "Now at Our School", et le réalisateur Lee Jae-kyoo a annoncé avoir des idées pour une potentielle suite. Elle pourrait répondre aux nombreuses interrogations que la fin de la saison 1 nous a laissées.

#1. Cheong-san et Gwi-nam sont-ils vraiment morts ?

Difficile d’envisager une saison 2 sans le personnage principal et son antagoniste le plus dangereux. Lors de l’avant-dernier épisode de la saison 1, Cheong-san et Gwi-nam finissaient par être pris dans l’explosion de l’école, orchestrée par l’armée pour décimer la horde d’infectés. Cependant, on a pu voir tout au long de la série que Gwi-nam ne craignait aucune blessure, il semblait tout bonnement immortel. Et puisqu’il a mordu Cheong-san avant leur chute finale, on peut supposer qu’il en est de même pour ce dernier. Enfin, on ne voit à aucun moment leur cadavre (il est suggéré mais pas montré). Il ne nous en faut donc pas plus pour croire à leur survie !

©Netflix

#2. L’épidémie de zombies est-elle vraiment terminée ?

Si l’armée avait l’espoir de décimer l’ensemble des zombies grâce à leurs bombes, on sait déjà que leur objectif n’a pas été totalement atteint. Lors de sa dernière apparition, Nam-ra, devenue humbie (mi-humaine, mi-zombie), explique à ses amis, venus la retrouver : "Il y en a d’autres comme moi, certains ont fui l’école mais il en reste quelques-uns". On ne sait pas si elle parle des zombies ou de ceux qui, comme elle, ont été infectés mais ne se sont pas transformés. Toujours est-il que les infectés courent toujours, et qu’ils pourraient bien prendre leur revanche en saison 2. Reste à voir s’ils seront emprisonnés dans la ville de Hyosan – comme dans Peninsula ou Army of the Dead, qui jouaient la carte d’une invasion de zombie cantonnée à un seul territoire – ou si l’invasion prendra une ampleur mondiale.

#3. D’autres variants de l’infection existent-ils ?

Nam-ra, Gwi-nam et Eun-ji ont été mordus mais ne se sont pas transformés en zombies. Comme on vous l’expliquait dans notre critique de la saison 1, l’épidémie s’inspire de celle de la Covid-19, d’où l’apparition de ces infectés asymptomatiques. Il serait passionnant de voir la maladie évoluer et présenter des variants qui créeraient de nouveaux types de zombies. C’est d’ailleurs ce vers quoi pourrait tendre la deuxième saison, comme l’expliquait le réalisateur de la série, Lee Jae-kyoo, dans une interview accordée au Korea Herald : "Beaucoup de pistes, de décors et de scènes ont été intentionnellement réalisés pour étendre l’histoire sur une autre saison, y compris l’introduction de nouvelles races de zombies immunisés et immortels. Si la première saison peut être considérée comme la survie de l’humanité, la prochaine saison pourrait parler de la survie des zombies."

©Netflix

#4. Est-ce que la série va prendre un tournant plus social ?

Si les seuls zombies de la saison 2 sont des humains qui ne se sont pas transformés, on peut imaginer que la série abordera des thèmes beaucoup plus graves et actuels : la mise au ban des minorités, jugées dangereuses à cause de leurs différences. C’est peut-être à ça que pense Lee Jae-kyoo lorsqu’il évoque "la survie des zombies". Ce serait une décision osée, qui pourrait emmener All of Us Are Dead vers d’autres histoires, moins souvent vues dans le genre zombiesque.

#5. Su-hyeok et Nam-ra vont-ils sortir ensemble ?

Qui dit drama coréen, dit forcément histoires d’amour. La première saison d’All of Us Are Dead nous a bien régalés avec de nombreux flirts et grandes déclarations entre les protagonistes. Parmi eux, il y a évidemment Su-hyeok, le bagarreur, et la déléguée, Nam-ra, qui se sont avoué leur amour. Cependant, l’infection de Nam-ra l’a contrainte à abandonner ses amis pour rester à Hyosan, avec les zombies. Les plus sentimentaux des spectateur·rice·s de la saison 2 attendront forcément les retrouvailles des deux adolescent·e·s, en espérant qu’elles ne soient pas aussi tragiques que celles déjà vues dans la première. On pense notamment à celle, bouleversante, entre Cheong-san et sa mère, ou celle entre On-jo et son père.

©Netflix

#6. Bonus : Qu’est devenu Orangibberish, le youtubeur inconscient ?

Ce personnage n’a certainement pas marqué les fans d’All of Us Are Dead, mais sa disparition pure et simple en milieu de saison reste intrigante. Pour rappel, Orangibberish est un youtubeur qui a décidé de s’infiltrer dans Hyosan pour montrer sa survie en direct. Alors qu’on pouvait s’attendre à une mort rapide pour ce personnage inconscient, il a finalement été sauvé par l’inspecteur Song Jae-ik et ramené au camp de quarantaine. Dès lors, on ne le voit plus du tout jusqu’à la fin de la série, ce qui est dommage car son potentiel comique était assez fort. On espère le revoir en saison 2 ! À moins qu’il n’était qu’un de ces personnages annexes dont la trajectoire n’a servi que de remplissage et n’a absolument rien apporté à l’histoire. Et ils sont nombreux dans la série…

©Netflix

La saison 1 d’All of Us Are Dead est disponible en intégralité sur Netflix.

À voir aussi sur biiinge :