AccueilAnalyse

On a classé les personnages de Succession du pire au moins pire

Publié le

par Anaïs Bordages

© HBO

Dans cette série délicieusement cruelle, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre.

Il serait un peu vain de se demander qui est le meilleur personnage de Succession, dont la saison 3 est actuellement diffusée sur OCS en France. En réalité, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, alors on les a plutôt classés du pire pire au meilleur pire.

#11. Connor

© HBO

On ne peut tout simplement pas faire pire que l’infect aîné des Roy. Fainéant, arriviste, d’une prétention délirante, Connor est un monstre d’égoïsme et de vacuité.

Pire moment : quand il a voulu s’acheter le pénis conservé de Napoléon.

#10. Naomi Pierce

Ⓒ HBO

En plus d’être un rictus méprisant sur pattes, la nouvelle meuf de Kendall semble exercer une très mauvaise influence sur lui. Sa seule qualité ? Sa garde-robe impeccable.

Pire moment : elle a gâché la bouteille de vin de l’ex-femme de Ken !!!

#9. Karl, Hugo, Frank et Karolina

Ⓒ HBO

On ne va pas se mentir, les sbires de Logan sont tous interchangeables, mais leur absence totale de cran face aux caprices du patriarche est assez divertissante.

Pire moment : chaque seconde où ils décident de continuer à travailler pour cette entreprise de l’enfer.

#8. Shiv

© HBO

On a pu croire au début que Shiv serait un des personnages les plus sympathiques de la série ; une femme injustement traitée par ses pairs masculins, qui se tiendrait à bonne distance des manigances familiales. Mais non, c’est une enflure. Entre sa cruauté envers Tom, son absence totale de remords lorsqu’il s’agit de poignarder tous ceux qu’elle aime dans le dos, et son besoin pathologique de plaire à son père, Shiv est de loin la plus dangereuse de la fratrie.

Pire moment : quand elle a convaincu une victime d’agression sexuelle de ne pas témoigner pour protéger l’entreprise.

#7. Greg

Ⓒ HBO

Arrêtez de vous laisser berner par cousin Greg. Si cet outsider maladroit a pu nous attendrir au début de la série, il est désormais aussi compromis moralement que les autres membres de sa famille (c’est quand même lui qui a détruit les documents incriminant Waystar Royco). Derrière ses airs d’agneau innocent, Greg manque cruellement d’intégrité et change sans cesse d’allégeance pour mieux protéger ses intérêts – et au passage, profite allègrement de son statut de nouveau riche.

Pire moment : quand il a râlé parce que son champagne n’était pas assez bon.

#6. Logan

© HBO

Logan, c’est le grand méchant de la série : un père maltraitant, un patron tyrannique, un homme corrompu qui ferme les yeux sur les abus et violences de son entreprise. Mais malgré son infamie, on ne peut s’empêcher de respecter son sens des affaires. Alors que ses proches passent leur temps à ramper (parfois littéralement) devant lui, son stoïcisme et sa dureté ont presque quelque chose d’admirable.

Pire moment : difficile de n’en choisir qu’un, mais "boar on the floor" représente sans doute le summum de sa cruauté.

#5. Gerri

Ⓒ HBO

Parmi les cadres de Waystar, Gerri est certainement la plus sympathique : déjà pour son étrange alchimie avec Roman, mais aussi parce qu’elle est redoutablement intelligente. C’est sans doute celle qui comprend le mieux Logan, et sa discrétion lui a permis de rester en bonne position dans l’entreprise depuis plusieurs décennies. Son seul défaut ? Rester à Waystar alors qu’elle pourrait se barrer dans une boîte un peu moins toxique.

Pire moment : quand elle essaie d’empêcher le ministère de la Justice d’enquêter sur Logan.

#4. Ewan Roy

Ⓒ HBO

Joué par le grand James Cromwell, papi Ewan est peut-être le personnage le plus terrifiant de toute la série. Mais avec son combat inflexible contre les Roy, c’est sans doute le seul de cette série à être du bon côté de l’Histoire.

Pire moment : quand il fait la morale à tout le monde.

#3. Kendall

© HBO

De tous les Roy, Kendall est le plus progressiste, le plus vulnérable, et celui qui a pu inspirer le plus de sympathie depuis le début de la série. Mais malgré sa cabale louable contre Logan, le "number one son" sacrifié par son père n’a au fond qu’une idée en tête : se hisser au pouvoir. Certes, les humiliations qu’il a subies donnent envie de le protéger à tout prix. Mais on ne peut pas non plus avoir une compassion illimitée pour quelqu’un qui prononce sérieusement la phrase : "On va détoxifier notre brand et devenir supersoniques."

Pire moment : sa carrière avortée de rappeur.

#2. Tom Wambsgans

Ⓒ HBO

Il a les dents qui rayent le parquet et martyrise Greg à la moindre occasion. Mais au fond, Tom n’appartiendra jamais entièrement au monde des Roy, ce qui le rend très attachant. Et même s’il tente inlassablement de se donner des airs de killer, c’est peut-être le personnage le plus doux de la série.

Pire moment : "You can’t make a tomlette without breaking some Greggs". À moins que ce ne soit son meilleur moment ?

#1. Roman

© HBO

Ah, Roman. Celui qu’on croyait être le plus méchant du lot s’est en fait révélé être le plus sensible. Aussi divertissant que touchant, il a toujours les meilleures répliques, et est progressivement devenu le compas moral de la série (bon, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a). Car même s’il prétend être sans cœur, Roman est à l’heure actuelle le plus réticent à trahir ses proches. C’est notre number one boy à nous.

Pire moment : OK, se masturber sur la vitre de son bureau et torturer émotionnellement un enfant, c’était assez intense quand même.

À voir aussi sur biiinge :