AccueilAnalyse

En images : pourquoi le cast de La Chronique des Bridgerton vous semble si familier

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

Le Shondaland a encore frappé et le casting de sa nouvelle série, La Chronique des Bridgerton ne vous est pas inconnu.

Sortie le 25 décembre dernier sur Netflix, La Chronique des Bridgerton a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. En cause, l’histoire, jugée un peu cucul la praline mais à laquelle on s’accroche facilement, les scènes de sexe, mais aussi les libertés prises face à l’histoire.

Basée sur la série de livres à succès de Julia Quinn publiée à partir de 2009, cette adaptation produite par le Shondaland est en tout cas un succès d’audience : c’est la 5e série originale la plus vue sur la plateforme. Inspirée des œuvres de Jane Austen et par l’époque de la Régence anglaise (l’action se tient en 1813, comme dans Orgueil et Préjugés), La Chronique des Bridgerton propose une vision plus moderne de la société anglaise du début du XIXe siècle. Les producteurs, Shonda Rhimes, Betsy Beers et Chris Van Dusen (également showrunner) avaient envie de créer une série qui fasse écho à la société d’aujourd’hui. Et si certains personnages vous semblent familiers, c’est que les acteurs et actrices n’ont pas été choisi·e·s au hasard.

Phoebe Dynevor aka Daphné Bridgerton, l’héroïne jeune et brillante

Dans La Chronique des Bridgerton, Phoebe Dynevor, 25 ans, campe la jeune Daphné Bridgerton. Aînée des filles de la riche famille Bridgerton, elle se lance dans la société lors de la saison des mariages. Éblouissante à chaque sortie, elle est le "diamant de la saison". Son interprète Phoebe Dynevor a joué dans plusieurs séries british comme Waterloo Road, Prisoners' Wives, Dickensian et Snatch aux côtés de Rupert Grint. Elle a aussi tenu le rôle de Clare dans la série américaine Younger.
 
 

Regé-Jean Page aka Simon Basset, duc d’Hastings, l’atout glam

Jeune duc torturé par son passé familial douloureux, il fait tourner la tête de toutes les jeunes filles sur son passage. Boxeur, dévergondé mais homme d’honneur, le duc d’Hastings est le prétendant idéal pour la jolie Daphné… sur le papier.
 
L’acteur anglo-zimbabwéen Regé-Jean Page a été vu dans le drame juridique d’ABC For The People, annulé au bout de la deuxième saison. Cette série était déjà un projet de Shonda Rhimes, qui a rappelé son poulain dans La Chronique de Bridgerton. Particulièrement mis en avant pour son physique avantageux, il n’a laissé personne indifférent et est actuellement pressenti pour le rôle du prochain James Bond !
 
 

Jonathan Bailey aka vicomte Anthony Bridgerton, le frère protecteur

Anthony est l’aîné des huit enfants Bridgerton. Endossant le rôle d’homme de la maison au décès de son père, il est torturé entre le devoir et l’envie d’aventure. Il essaye de protéger sa sœur Daphné, parfois bien maladroitement. La gueule d’ange de Jonathan Bailey a été aperçue davantage sur les planches que sur nos écrans. Cependant, il a joué dans W1A, Broadchurch et Crashing.
 

Nicola Coughlan aka Penelope Featherington, la friendzone

Dans la série, Nicola Coughlan incarne Penelope, la cadette des trois sœurs Featherington. Cultivée, réservée et au bon cœur, elle ne montre pas un grand intérêt pour son entrée dans la société via la saison des mariages. Moquée par sa mère et ses sœurs, elle est la meilleure amie d’Eloise Bridgerton, à qui elle se confie régulièrement. Mais sa timidité la force à garder certains secrets enfouis. Son interprète, Nicola Coughlan, a déjà connu le succès dans la série irlandaise Derry Girls.

Claudia Jessie aka Eloise Bridgerton, l’intellectuelle

Eloise est la deuxième des filles Bridgerton. Intelligente et féministe, elle ne rêve que d’entrer à la faculté et d’avoir le droit d’étudier comme les hommes. Désintéressée par les froufrous de la cour, elle se laisse cependant facilement entraîner dans les intrigues que la société offre.

Claudia Jessie est une actrice au palmarès quasi exclusivement british : Defending the Guilty, Doctor Who, Lovesick… Et surtout, vous avez pu la voir dans Call the Midwife, l’excellente série sur les sages-femmes londoniennes des années 1950, diffusée sur la BBC.

Ruth Gemmell aka vicomtesse Violet Bridgerton, la mère aimante

Violet Bridgerton, veuve, quatre garçons et quatre filles, essaie de faire le mieux pour sa marmaille d’héritiers. Elle essaie d’introduire sa belle Daphné pour qu’elle fasse un mariage d’amour et de conventions. Elle remonte les bretelles de son fils Anthony lorsqu’il se permet des façons de parler malencontreuses… Une véritable mère de famille, qui ne veut que le meilleur pour ses enfants.

Son interprète, Ruth Gemmell, est apparue aux côtés de Colin Firth dans le film Fever Pitch sorti en 1997, mais aussi dans EastEnders, Penny Dreadful, Utopia ou encore Home Fires.

Adjoa Andoh aka Lady Danbury, la puissance du caractère

Femme de poigne, elle était la meilleure amie de feu la mère de Simon Basset, le duc d’Hasting. Elle l’a élevé quand son père le rejetait. Aristocrate respectée et admirée, elle n’a pas sa langue dans la poche et n’hésite pas à donner son avis.

Tout comme Jonathan Bailey, Adjoa Andoh est plus habituée à la scène qu’à l’écran. Les Anglais ont pu l’admirer au théâtre dans His Dark Materials, Stuff Happens, The Revenger’s Tragedy, A Streetcar Named Desire, Troilus and Cressida, Julius Caesar, Tamburlaine, The Odyssey, etc. Côté cinéma, elle est apparue dans le film de Clint Eastwood, Invictus.

Polly Walker aka la baronne Featherington, la mère ambitieuse

La baronne a trois filles qui entrent dans la société en même temps, pas forcément les plus jolies ou les plus charmantes. Pourtant, cette femme de caractère se bat pour obtenir les meilleurs partis pour ses progénitures. Elle hérite aussi de la charge de l’éducation de Marina Thompson, une lointaine cousine de son mari. Prise dans des mésaventures mondaines, elle ne se laisse jamais abattre et continue la lutte pour asseoir la position de sa famille dans les plus hauts rangs.

Polly Walker est un visage que tout le monde connaît. Apparue dans plusieurs films (Enchanted April, Patriot Games, Sliver, Restoration, Le Choc des Titans…), elle a surtout reçu une nomination aux Golden Globe pour son rôle de Atia de Julii dans la superbe série Rome, diffusée sur HBO.

 

Sabrina Bartlett aka Sienna Rosso, la troublante cantatrice

Sienna, la belle cantatrice, rêve d’avoir un mécène qui l’aimera et l’entretiendra dans le luxe. Elle envoûte les aristocrates par sa voix et son charme. Le vicomte Anthony Bridgerton succombe, mais les mœurs de l’époque empêchent leur amour d’être révélé.

En voyant Sabrina Bartlett jouer dans Bridgerton, on se gratte forcément le crâne en se demandant pourquoi ce visage est si familier. C’est normal, elle a joué dans Da Vinci’s Demons, Poldark, Versailles, Knightfall, Victoria… et également dans Game of Throne. Si dans cette dernière série elle n’a qu’un très petit rôle, il n’en reste pas moins marquant. Regardez.

 

À voir aussi sur biiinge :