Ⓒ History

Vikings : célébrons la magnificence de Lagertha en 10 moments-clés

Ragnar n'aurait jamais rien accompli sans la plus grande shield-maiden de l'histoire à ses côtés. Attention, spoilers.

#10. Les origines d’une femme féroce, saison 1, épisode 1

Avant d’être une épouse, une mère puis une reine exemplaire, Lagertha a toujours été une guerrière d’exception. Dès ses premiers pas dans sa ferme avec Ragnar, elle a dû apprendre à se protéger par elle-même, notamment quand son mari partait en raid avec les hommes du Jarl Haraldson. Deux de ses sbires avaient tenté de la violer lors d’une croisade de Ragnar, récoltant uniquement en représailles la rage et la détermination d’une femme qui s’est battue toute sa vie contre les prédateurs sexuels et le patriarcat.

Publicité

Lagertha fut une source d’inspiration pour toutes les femmes du Danemark, via sa lutte contre les violences domestiques et une indépendance totale de son corps et de sa sexualité. Beaucoup considèrent qu’elle est la plus grande shield-maiden de l’histoire des Vikings, une stature qu’elle a obtenue aussi bien dans les conflits intimes de ses histoires amoureuses que sur les champs de bataille face à une tyrannie masculine maintes fois repoussée à coups de bouclier.

#9. La mort de Gyda, saison 1, épisode 9

Lagertha avait aussi ses moments de faiblesse et de compassion. Elle a perdu tous ses moyens face à la mort de Gyda, son unique fille, suite à une terrible épidémie de peste. Ragnar parti en raid de son côté, l’intendante de Kattegat fut obligée de rester forte pour sa communauté, également frappée par le fléau. Mais, une partie de son cœur s’envola en posant le corps de sa fille sur son lit funéraire avant d’y mettre le feu.

Publicité

Quelques épisodes plus tard, c’est d’ailleurs Ragnar que l’on verra pleurer en faisant ses adieux à sa fille. Une décision narrative qui montre combien Lagertha su rester digne et endurante pour le bien de son peuple. Un comportement de leader qui la mènera jusqu’au trône de Kattegat pendant une période prospère pour son peuple.

#8. Le départ avec Björn, saison 2, épisode 1

Au retour de ses aventures, Ragnar a l’affront de revenir avec une deuxième femme, Aslaug, qui plus est enceinte de son enfant. C’en est trop pour Lagertha qui, après avoir veillé sur sa communauté et supporté seule la mort de Gyda, est humiliée et décide de quitter Ragnar avec Björn. Elle laisse sur place un Ragnar brisé par son ego démesuré, prête à perdre l’amour de sa vie pour son respect et son indépendance. Un des choix les plus difficiles mais aussi féministes de l’histoire de Lagertha.

Publicité

#7. La revanche sur Sigvard, saison 2, épisode 6

Après leur décision de quitter Kattegat, Lagertha et Björn trouvent refuge à Hedeby, où elle se remarie avec le Jarl du coin, Sigvard. Malheureusement, ce dernier est en réalité un ivrogne et un prédateur sexuel qui va la battre plusieurs fois et tenter de la violer. Après une humiliation en public de trop, où Sigvard essaie de la déshabiller devant les autres invités, Lagertha lui plante un couteau dans l’œil et c’est finalement un des guerriers du Jarl qui s’occupe de l’achever. Encore une fois, la Valkyrie est parvenue à solidariser une communauté autour d’elle tout en se défendant par ses propres moyens, refusant toujours l’aide de son fils au cours de leur supplice à Hedeby.

#6. Le premier siège contre Paris, saison 3, épisode 9

Publicité

En saison 3, après un rapprochement avec le Wessex et notamment le roi Ecbert, Lagertha décide finalement d’accompagner Ragnar et Rollo dans leur conquête de Paris. Mais jusqu’au bout, ils échoueront face aux forces du roi Charles. Cela n’empêchera pas Lagertha d’être présente à chaque bataille, ainsi que la seule femme assise lors des conseils stratégiques. À la guerre, son avis était toujours demandé, puisqu’elle était la seule à valoriser le bouclier plutôt que la hache des guerriers, histoire d’en sauver une partie plutôt que d’en sacrifier des milliers.

#5. La mort d’Aslaug, saison 4, épisode 14

Si Lagertha a le cœur sur la main et un sens de la justice à toute épreuve, elle est aussi très revancharde et peut avoir le sang chaud. Aslaug en a fait les frais après s’être pavanée bien trop longtemps aux côtés de Ragnar. En tuant finalement sa deuxième femme, Lagertha en a profité pour prendre ce qui lui revenait de droit depuis plusieurs années et l’époque des raids au Wessex : le pouvoir et le contrôle de Kattegat, symbolisés par son couronnement une saison plus tard. Une ascension sociale qui lui vaudra toutefois la haine des fils d’Aslaug et Ragnar, et contribuera paradoxalement à sa chute des années après.

#4. Le barbecue d’Egil, saison 4, épisode 19

Si elle était prête à tout sacrifier pour sa communauté, Lagertha était aussi capable du pire pour elle. C’est le message qu’elle envoya à Harald et tous ses potentiels ennemis lors de la torture d’Egil. Le sbire du roi de Norvège tenta une attaque discrète sur Kattegat, qui fut stoppée net par l’intelligence de notre Valkyrie. En guise de châtiment, elle le fit rôtir littéralement comme un porc, renvoyant une certaine image impitoyable du #MeToo à l’époque des Vikings.

#3. La guerre contre Ivar, saison 5, épisode 10

La guerre civile de Kattegat est au cœur de la saison 5, opposant Ivar à Lagertha. Une étape déterminante dans la vie de la guerrière, qui va y perdre son nouvel amant Heahmund et son bras droit, Astrid. Lagertha abandonnera les rênes de la capitale suite à sa victoire, alors que ses cheveux prendront la blancheur des anges suite au traumatisme. Déjà à partir d’ici, elle renoncera en partie à reprendre les armes, préférant s’exiler de la vie communautaire pour attendre de rejoindre le Valhalla en paix.

#2. L’ultime combat, saison 6, épisode 6

Pour son dernier affrontement sur Terre, Lagertha tuera, non sans mal, un homme vil, jaloux et sanguinaire. Son dernier combat pour la libération des femmes, devant une armée de shield-maiden dévouées à sa cause. Elle en viendra à bout à l’aide de son bouclier en miettes, comme un symbole de sa détermination inextinguible. Il s’agit très certainement de son plus beau duel, puisqu’elle le mène seule en sachant qu’il n’y a que la mort pour l’accueillir.

#1. Les funérailles, saison 6, épisode 7

Michael Hirst et son équipe ont offert à Lagertha la plus belle scène de funérailles de la série. Un rituel poignant, ponctué de sacrifices, de discours élogieux et de chants traditionnels plein de poésie. Ils iront même jusqu’à nous briser le cœur par deux fois : d’abord avec l’arrivée tardive de Björn, qui rend un dernier hommage bouleversant à sa mère, puis avec l’image puissante d’elle et Ragnar réunis dans la mort, qui aurait fait une magnifique fin de série. Son bouclier est tombé, mais la gloire de Lagertha ne fait que commencer.

Par Adrien Delage, publié le 24/01/2020