AccueilAnalyse

On a classé (objectivement) les saisons de L’Attaque des Titans

Publié le

par Nathanaël Bentura

En attendant la saison finale, on se console en se replongeant dans les premières saisons de l’anime, qu’on a classées de la pire à la meilleure.

On a classé (objectivement) les saisons de L’Attaque des Titans

© MAPPA

#6. Saison 3, partie 1

© Production I.G

Les studios d’animation de L’Attaque des Titans séparent les saisons 3 et 4 en plusieurs parties ? Alors nous aussi ! Et on ne va pas se le cacher, cet anime est excellent. Cette dernière place ne signifie donc pas que la première partie de la saison 3 est foncièrement mauvaise, simplement elle est en dessous des autres. Elle pourrait même faire office de hors-série, tant ce qui s’y passe n’a pas grand intérêt dans l’histoire principale. Les titans y sont très peu présents et l’avancée des héros du bataillon d’exploration est stoppée par les autorités. D’alliés, ils deviennent ennemis puis parias. Certes, la révélation du passé d’Historia marque mais le reste fait un peu l’effet d’un remplissage. 

#5. Saison 2

© Production I.G

Elle a mis quatre ans à arriver sur les écrans japonais, après la fin de la première saison, et l’effet de surprise s’était un peu estompé. Cette deuxième partie, dans la directe continuité de la première, poursuit les réflexions du bataillon d’exploration sur la véritable identité des titans, et leur potentielle origine humaine. Cependant, un nombre limité d’épisodes ainsi qu’une sensation de répétition par rapport à la première saison posent problème. Si la qualité est toujours au rendez-vous, il est possible de se lasser des allers-retours d’Eren d’un camp à l’autre, sans cesse kidnappé puis sauvé. 

#4. Saison 4, partie 2

© MAPPA

La position du milieu de classement pour la toute dernière saison en date peut être surprenante, mais elle est la conséquence du choix d’étirer la saison 4 sur trois parties, toutes sorties à un an d’intervalle. Après le radical changement d’ambiance de la première partie et avant le final qu’on imagine explosif et qu’on attend avec impatience, cet interlude est frustrant. Trop court, trop entre-deux. Il n’a pas grand-chose à offrir, si ce n’est la grosse révélation du milieu de saison. Mais cela ne suffit pas à satisfaire un public qui ne s’attendait pas à patienter encore un an avant de voir la fin de la série. Malgré tout, elle reste une excellente saison et amorce la seconde moitié de ce classement.

#3. Saison 4, partie 1

© MAPPA

Comme expliqué, le changement est ici radical. Exit le trio de héros du bataillon d’exploration. Eren, Mikasa, Armin et leurs amis sont absents durant quasiment la moitié de cette saison. Dès les premières minutes du premier épisode, on ne sait ni où nous sommes, ni en quelle année. Parmi la myriade d’inconnus qui bataillent dans une guerre bien trop moderne par rapport à ce dont nous avait habitués L’Attaque des Titans, on retrouve un Reiner fatigué et dépressif. Ce début de saison est une parfaite transition entre le début de la série et l’ampleur qu’elle prend en s’ouvrant au reste du monde. On y découvre la marginalisation des Eldiens autant que la peur qu’ils inspirent. Dans une habile mise en scène en miroir, on découvre finalement Eren et sa bande reproduire ce qu’ils ont eux-mêmes vécu, une attaque surprise de plusieurs titans en plein milieu urbain. Dès lors, la peur change de camp et les convictions du spectateur sont ébranlées. Ne sachant plus qui suivre ou croire, il ne peut que s’extasier devant la richesse du scénario qui se dévoile petit à petit. 

#2. Saison 1

© Production I.G

Dès le premier épisode de L’Attaque des Titans, l’ambiance est posée : ce sera une série grave, où la mort peut surgir à absolument tout moment. L’entrée au bataillon d’exploration d’Eren, Mikasa et Armin, la découverte des personnages, leur entraînement et les premières trahisons… Personne ne s’attendait à débarquer dans un univers aussi riche que rude. Durant le premier affrontement majeur, la surprise est totale lorsqu’Eren est dévoré par un titan. Hébété, le spectateur ne sait plus à quoi s’attendre ni si tout ce prologue était un leurre destiné à mettre en valeur d’autres personnages. Cette avancée pas à pas dans cet univers est savoureuse. Et permet à la fois une immersion parfaite mais aussi un traitement impeccable de retournements de situation, notamment celui qui concerne le titan féminin, première grande menace du bataillon d’exploration. 

#1. Saison 3, partie 2

© Production I.G

La reconquête de Shiganshina est incontestablement le moment le plus marquant de L’Attaque des Titans et le plus exaltant. Jamais les affrontements n’ont été aussi puissants, jamais l’émotion n’a été aussi prenante et jamais une mort n’aura été aussi dure à encaisser. En plus de proposer les plus belles scènes de combat de toute la série (qui le sont encore à ce jour), cet arc narratif est véritablement décisif. L’histoire n’a jamais autant avancé, les révélations majeures s’enchaînent et le rapport de force s’inverse, avec une victoire importante du bataillon d’exploration. Celle-ci marque l’éradication des titans primaires, la découverte de la vérité sur le monde qui entoure l’île du Paradis, ainsi que l’accomplissement d’une promesse, et le début d’une nouvelle. Disons-le clairement, cette saison est un sommet jamais égalé.

Les trois premières saisons de L’Attaque des Titans sont disponibles en intégralité sur Netflix.

À voir aussi sur biiinge :