AccueilCritique

Marvel parvient (encore) à se renouveler avec la truculente série Loki

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Disney+

Le dieu de la Malice est de retour dans un spin-off léché, porté par un Tom Hiddleston de gala.

En attendant le retour du Marvel Cinematic Universe sur grand écran, notamment avec le film Black Widow maintes fois reporté, les fans peuvent se tourner vers les séries. Après WandaVision et Falcon et le Soldat de l’hiver, Disney+ nous propose un spin-off dédié à un personnage ô combien apprécié du public, Loki. Le dieu de la Malice, tué par Thanos au cours d’Avengers: Infinity War, est de retour sous une nouvelle forme toujours aussi espiègle et séduisante. Ce variant en provenance d’une chronologie alternative se retrouve en territoire inconnu face à une puissante engeance cosmique : la Time Variance Authority.

La TVA est une organisation chargée de repérer et réparer les anomalies temporelles de l’univers. Elle a été créée par les Gardiens du temps, des entités suprêmes qui veillent sur la timeline originelle afin d’éviter les Nexus, la création de chronologies alternatives chaotiques. Le Loki de la série est justement une anomalie générée à cause du casse temporel des Avengers dans Endgame, qui est parvenu à s’enfuir du passé avec le Tesseract. Il est finalement rattrapé par la TVA et enrôlé dans une équipe de purificateurs par Mobius, un agent sur les traces d’un criminel qui massacre les membres de l’organisation.

Un nouveau duo dynamique charmant

Ⓒ Disney+

Avec WandaVision, les séries Marvel Studios sont devenues un véritable terrain de créativité et de prises de risque pour le Marvel Cinematic Universe. Kevin Feige a bien compris que le petit écran permettrait à ses équipes de renouveler sa formule magique, parfois trop redondante au cinéma mais qui assure le succès du MCU depuis 2012. Ainsi, les séries Disney+ voyagent dans des genres et atmosphères différents, qui plus est pour approfondir la psychologie de personnages secondaires du MCU. Après les sitcoms de WandaVision et le thriller d’espionnage de Falcon et le Soldat de l’hiver, Loki revisite le crime thriller à la sauce Marvel tout en proposant des connexions intéressantes et excitantes avec la suite de la phase IV.

Au cœur de ce spin-off, on prend plaisir à retrouver l’un des antihéros phares du MCU. Loki est un personnage shakespearien aussi loufoque que touchant, qui est voué à l’échec depuis son arrivée à Asgard. L’attachement des fans pour le frère de Thor doit beaucoup à la partition de Tom Hiddleston et son interprétation tragicomique du dieu de la Malice. Forcément, dans la série, l’acteur britannique s’en donne à cœur joie sans forcément voler la vedette à ses partenaires. Au contraire, on assiste à une belle osmose entre le cast, notamment avec l’introduction d’Owen Wilson alias Mobius, protagoniste charmant et mystérieux.

Les duos dynamiques ne manquent pas dans le MCU : Natasha Romanoff et Clint Barton, Groot et Rocket Raccoon, Tony Stark et Peter Parker ou Sam Wilson et Bucky Barnes plus récemment. Marvel parvient une nouvelle fois à réitérer l’exploit avec Loki et Mobius, qui va devenir au fil du temps une forme de conscience pour le prisonnier de la TVA. Tom Hiddleston et Owen Wilson partagent une belle alchimie à l’écran, en proposant un juste équilibre entre comédie et tragédie. À tour de rôle, ils se questionnent et se confrontent sur les questions de libre arbitre, mais aussi sur un sujet incontournable du genre, la frontière entre le bien et le mal, en évitant un écueil trop manichéen.

Ⓒ Disney+

Les premiers épisodes de Loki sont assez verbeux et pas forcément très généreux en scènes d’action pures. On retrouve ainsi la volonté narrative d’approfondir la psychologie des personnages qui faisait le charme de WandaVision, mais avec une dose d’humour bien jaugée. Pour les fans du MCU impatients de découvrir les enjeux de la phase IV, Loki devrait toutefois leur donner satisfaction. Contrairement aux deux séries précédentes, elle fait exploser de manière exponentielle la mythologie du MCU en introduisant des concepts et entités cosmiques bien connus des lecteurs comics qui, sans trop en dire, auront un impact majeur au cinéma et dans les futurs films spatiaux de Marvel Studios (The Marvels, Doctor Strange in the Multiverse of Madness, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3…).

Après seulement deux épisodes, on a la sensation que Disney+ tient ici sa meilleure série Marvel, tout simplement. Un parfait équilibre entre la créativité de WandaVision et la formule plus classique mais aussi plus intense de Falcon, avec l’énergie contagieuse d’un Tom Hiddleston survitaminé. Avec ses références néo-noires au cinéma de Fincher et sa BO synthwave sublime, Loki confirme que l’audace du MCU se joue sur le petit écran, et que si la TVA refuse de prendre des chemins alternatifs, les séries ne s’en privent pas, pour le plus grand plaisir des fans.

La série Loki est diffusée tous les mercredis sur Disney+, à raison d’un épisode par semaine.

À voir aussi sur biiinge :