AccueilCritique

Les Simpson rendent hommage à Star Wars dans un court-métrage adorable

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Disney+

Maggie Simpson est la star de Le Réveil de la Force après la sieste, où elle apprend à devenir une Jedi.

Cette année, May the 4th, le jour de célébration officielle pour les fans de Star Wars, a été marqué par le lancement de la nouvelle série animée The Bad Batch. Mais Disney+ en a aussi profité pour faire plaisir aux adeptes des Simpson, avec un nouveau court-métrage consacré à Maggie. Après Rendez-vous avec le destin et Dure journée pour Maggie, le bébé de la famille est de retour dans Le Réveil de la Force après la sieste, trois minutes adorables et épiques dans lesquelles les deux univers de Disney fusionnent.

Comme pour les deux premiers courts-métrages, sans dialogue également, le pitch est plutôt simple : Marge cherche une nouvelle crèche pour sa fille et tombe finalement sur l’école maternelle de Jabba le Hutt. On remarque ici la première d’une longue suite de références à Star Wars, plutôt bien amenées avec des gags très visuels et d'autres plus discrets sous la forme d’easter eggs. Le Réveil de la Force après la sieste devient rapidement un joli et charmant spectacle de Noël avant l’heure pour petits et grands enfants, avec au programme un maître Jedi reconverti en chef cuistot, une invasion de droïdes BB-8 incontrôlables et un combat de sabres laser intense avec bébé Gerald, transformé en Dark Maul en couche-culotte pour l’occasion.

Ⓒ Disney+

On découvre aussi avec plaisir que la firme de Mickey est capable d’autodérision et de second degré. Ainsi, le court-métrage se moque gentiment du rachat de la Fox (et donc des Simpson) par les studios américains, et des conséquences évidentes qui arriveraient si Disney venait à tuer voire annuler les célèbres personnages créés par Matt Groening. Les plus attentifs auront d’ailleurs remarqué la présence des sept nains de Blanche-Neige dans le court-métrage, preuve finale que la famille d’Homer a pleinement intégré l’univers gargantuesque de Disney.

Si Le Réveil de la Force après la sieste revisite les trois trilogies Star Wars avec humour, elle n’oublie pas non plus ses œuvres dérivées. On pense évidemment à son générique de fin inspiré de celui de The Mandalorian, et ses beaux visuels qui invitent le spectateur à rester constamment jusqu’au bout de l’épisode. Dans la même idée, les longues oreilles de Maggie à la fin du court-métrage font référence à Grogu alias Bébé Yoda, même si la mignonnerie du petit protégé de Din Djarin reste encore un cran au-dessus. On appréciera en tout cas le coucher de soleil final façon Tatooine, un passage obligé dans la saga comme le fait remarquer avec légèreté le dessin animé.

Le court-métrage Le Réveil de la Force après la sieste est disponible sur Disney+.

À voir aussi sur biiinge :