AccueilCritique

Les retrouvailles de Friends : des rires, des larmes et des guests

Publié le

par Delphine Rivet

© HBO Max

Dix-sept ans après, nos Friends signent un retour presque sans faute dans un show plein d’émotions.

Cela faisait des années que ça mijotait. Après bien des efforts pour accorder les plannings et bien des retards à l’allumage (notamment à cause de la pandémie), ils et elles étaient là pour nous. Monica, Chandler, Ross, Rachel, Phoebe et Joey, enfin réuni·e·s devant la fontaine iconique du générique et bien calé·e·s dans le canapé du Central Perk. La Friends Reunion de ce 27 mai, concoctée par HBO Max et disponible chez nous sur Salto, avant une diffusion prochaine sur TF1, a globalement tenu ses promesses. On a eu la banane durant toute l’émission, qui dure 1 h 40, et, on ne va pas se mentir, nos yeux se sont embués à plusieurs reprises.

Ces retrouvailles étaient un assemblage de plusieurs éléments : le retour des acteurs et actrices sur le plateau pour la première fois depuis 17 ans ; le quiz reprenant une célèbre séquence dans l’appartement des filles ; des scènes rejouées autour d’une table comme lors des lectures de script durant la production ; des images des coulisses de l’époque et des bêtisiers ; des témoignages des trois créateurs et producteurs, David Crane, Marta Kauffman et Kevin S. Bright ; et une interview fil rouge en plateau menée par James Corden. Pour cette dernière, qui laisse finalement peu de place à la spontanéité tant elle est calibrée et les questions peu pertinentes, on retiendra tout de même l’intervention surprise (pas vraiment) de Maggie Wheeler, alias Janice, le passage (court mais touchant) des parents Geller (Elliott Gould et Christina Pickles) et une révélation qui a dû faire fondre le cœur des fans.

© HBO Max

Lorsque James Corden demande, un peu gêné, s’il y a eu des romances hors plateau, Jennifer Aniston et David Schwimmer admettent qu’ils avaient un gros crush l’un pour l’autre au début de la série. Mais comme l’explique l’interprète de Ross, elle et lui avaient quelqu’un dans leur vie à l’époque et il était donc compliqué de pousser plus loin leur relation, qui resta donc platonique (même si Matt LeBlanc a eu l’air d’affirmer le contraire, avant de se rétracter en rigolant). Et finalement, sommes-nous vraiment étonné·e·s que de tels sentiments aient pu naître entre ces deux-là ?

Friends, c’est une histoire d’amour, entre le public et la série d’une part, mais aussi entre les membres de son cast. Jennifer Aniston, Matthew Perry, Courteney Cox, Lisa Kudrow, David Schwimmer et Matt LeBlanc ne se sont jamais perdu·e·s de vue durant toutes ces années. C’est une rareté dans le monde du show-business et il semble que pour ces six-là, les planètes étaient parfaitement alignées. Personne n’est vraiment surpris d’apprendre, des années après la fin d’une série, qu’il y a eu des tensions durant le tournage, ou que tels acteurs ou telles actrices nourrissaient une irréconciliable rivalité en coulisses. Tout finit toujours par se savoir. Friends semble avoir été épargnée dans ce domaine.

C’est un peu une licorne dans l’industrie et cela apparaît encore plus clairement aujourd’hui, alors que les six comédien·ne·s sont de retour sur le canapé du Central Perk. De cette bande créée de toutes pièces est née une véritable amitié, sincère, et qui a traversé les âges. Il est tout aussi émouvant de revoir les scènes cultes de Friends (le "Pivot !" de Ross ne sera jamais pas drôle), que la complicité et l’affection que se portent nos six chouchous hors caméra. On le voit dans les regards émus, les petits gestes et les attentions qu’ils et elles se portent, en particulier quand on les retrouve sur les décors de la série, sous le regard des caméras mais loin du public et de la mise en scène de l’interview de James Corden.

© HBO Max

Et puisqu’il faut rester positif en toutes circonstances (on n’est pas venu là pour souffrir, ok ?!), la production choisit d’évoquer une blessure bénigne de Matt LeBlanc durant une scène, plutôt que les années de dépendance aux antidouleurs et à l’alcool de Matthew Perry. On ne leur en veut pas, ça aurait un peu cassé l’ambiance, et il y avait largement de quoi s’émouvoir en les voyant déambuler sur le plateau et se jurer qu’ils n’attendraient pas à nouveau 17 ans pour se retrouver tous ensemble autour d’une table.

C’est sur ce point que la Friends Reunion a été un peu avare. Pour une raison que l’on ne s’explique pas vraiment, la production de l’émission a trouvé judicieux d’intercaler, entre des moments plein de cœur, de souvenirs, de rires et de larmes, les interventions de guests. Et on ne parle pas des stars qui ont passé une tête dans la série ou les seconds rôles, mais bien de personnalités, de tous horizons, venues expliquer à quel point la sitcom était formidable. On se serait volontiers passé de l’avis de David Beckham, BTS, Kit Harington, et même de celui de Malala Yousafzai, la lauréate du prix Nobel de la paix. On n’avait pas non plus besoin de voir Cara Delevingne, Cindy Crawford et Justin Bieber défiler dans les costumes les plus cultes de la série.

© HBO Max

Cette réunion Friends, comme la sitcom elle-même, est à nous tous et toutes. C’est l’une des rares choses qui mette tout le monde d’accord, le dernier truc à toucher plusieurs générations, qu’on soit de droite ou de gauche, n’importe où dans le monde… Enfin ça, et le coronavirus. Bref, le temps consacré à ces célébrités, ce sont des minutes en moins que nous passons avec Joey, Rachel, Monica, Chandler, Ross et Phoebe. Et ça, après avoir attendu si longtemps ces retrouvailles, c’est presque criminel !

Ce qu’on retiendra finalement de cet émouvant retour dans le passé, c’est à quel point il est facile, cosy et réconfortant de se poser à nouveau avec ces six-là. On avait presque oublié à quel point Friends est une bulle dans laquelle il fait bon se lover, surtout en cette période où l’on est coupé de ses propres ami·e·s. Qu’il est doux de constater que la magie est toujours là. Et elle tient finalement à peu de chose : l’alchimie entre ses acteurs et actrices.

L’émission Friends Reunion est disponible sur Salto, et sera prochainement diffusée en prime time sur TF1.

À voir aussi sur biiinge :