Ⓒ AMC

The Walking Dead dit adieu à Michonne dans un épisode puissant et émouvant

La série profite de son départ pour ouvrir une nouvelle porte sur l'univers zombiesque. Attention, spoilers.

Il arrive parfois que la vie réelle intervienne dans nos fictions préférées, poussant les acteurs à quitter un rôle qu’ils auraient pu incarner toute leur vie (dans le cœur des fans tout du moins). Elena dans The Vampire Diaries, Ragnar dans Vikings, Rick dans The Walking Dead… Pourtant, la série zombiesque avait suffisamment de protagonistes capables de reprendre le flambeau dont une leadeuse en or : Michonne. Malheureusement, seulement une saison après le départ d’Andrew Lincoln, Danai Gurira a également pris la décision de voguer vers d’autres horizons.

C’est donc dans l’épisode "What We Become" d’une saison 10 finalement freinée par la pandémie de Covid-19 que la sabreuse a tiré sa révérence. Par deux fois, la showrunneuse Angela Kang a dû gérer la sortie difficile d’un des héros de la série, qui plus est encore actifs dans les comics de Robert Kirkman et Charlie Adlard. Toutefois, pas question de tuer Michonne : d’abord parce que la saison en cours de diffusion n’avait pas mis en place une telle sortie, ensuite parce que l’univers de The Walking Dead continue de s’étendre au-delà des frontières du petit écran.

Publicité

Résultat, Angela Kang et ses scénaristes nous ont offert une sorte de "bottle episode" dont la série a le secret depuis ses débuts. On pense aux hallucinations téléphoniques de Rick en saison 3 ou encore au plus controversé "Here’s Not Here" de la saison 6, avec Morgan et la chèvre Tabitha. Un pari risqué au vu de l’importance de l’épisode pour les fans, mais qui pouvait compter sur la partition toujours impeccable de Danai Gurira, prouvant une dernière fois tout son talent pour donner vie à Michonne.

Nostalgie et trip hallucinogène

Ⓒ AMC

Tout comme pour Rick en saison 9, les adieux à Michonne ont débouché sur une sortie ouverte plutôt qu’une conclusion tragique du personnage. Mais là où Angela Kang avait misé sur les souvenirs des fans pour créer de l’émotion, la showrunneuse a mis en place une narration surprenante dans l’épisode "What We Become". Sous les effets de la drogue de Virgil, Michonne entame un trip hallucinogène étrange où elle imagine sa vie si… Negan l’avait sauvée et invitée à rejoindre ses Sauveurs.

Publicité

À travers cette séquence surréaliste, on découvre la sabreuse sous un autre jour pour le moins terrifiant. Si elle détient toutes les qualités pour incarner une héroïne imperturbable, elle aurait aussi pu devenir une méchante implacable. Ce séjour intense dans son inconscient délivre au passage quelques scènes chargées en émotions, avec le retour de personnages rapidement oubliés (Andrea, Siddiq) mais aussi emblématiques de la série, dont Glenn, Carl ou encore Rick.

Dans ce voyage psychédélique, Angela Kang sort la carte de la nostalgie mais avec un twist ravageur, qui se conclut par la mort de Michonne par la main de son bien-aimé. La showrunneuse nous retourne le cerveau et les tripes, jusqu’à rejouer la scène macabre du "Am stram gram". L’épisode propose enfin quelques clins d’œil à l’introduction du personnage dans la série, alors que Michonne était une vagabonde se baladant avec deux rôdeurs mutilés et enchaînés dans le dos.

Mais alors, quel est l’intérêt de la montrer dans une posture aussi vile et cruelle ? Pour nous, il s’agit tout simplement de mettre en exergue la nature inaliénable de Michonne, celle d’une héroïne engagée dans la voie de l’espoir et de la reconstruction. Contrairement à Rick et d’autres leaders, elle n’a jamais trahi ses principes. Si ses démons intérieurs existent quelque part dans son inconscient, ils resteront refoulés à jamais. D’autre part, sa décision d’abandonner ses enfants pour retrouver le shérif à la fin de l’épisode l’émancipe de son rôle maternel, soulignant l’évolution de The Walking Dead dans l’écriture de ses personnages féminins, bien plus moderne depuis l’arrivée d’Angela Kang à sa tête.

Publicité

Vers une nouvelle communauté ?

Ⓒ AMC

Même si la baisse de la hype et des audiences ces dernières années ne font plus de The Walking Dead un mastodonte du petit écran, AMC mise encore grandement sur la franchise. En plus du développement de spin-off et de jeux vidéo, la chaîne prévoit une sortie au cinéma d’une trilogie de films pour le dénouement de Rick. Si Danai Gurira et les équipes du show se montrent discrètes concernant ces projets, "What We Become" ouvre clairement la porte aux retrouvailles entre les deux survivants.

À la fin de l’épisode, Michonne croise deux inconnus à l’accoutrement pour le moins étonnant, des ponchos de cow-boy. Là, elle remarque une impressionnante file d’hommes, qui progressent comme des phalanges de l’armée romaine. À n’en pas douter, il s’agit là d’une nouvelle communauté, possiblement en lien avec l’enlèvement de Rick. Et la réponse se trouve très certainement dans les comics, où un groupe de survivants majeur n’est pas encore apparu dans la série : le Commonwealth.

Publicité

Cette puissante communauté de 50 000 hommes continue de se faire attendre dans The Walking Dead. Pourtant, son symbole est apparu à de multiples reprises dans le show, y compris dans Fear The Walking Dead. Angela Kang et AMC auraient potentiellement comme projet d’en faire une entité tentaculaire et de réunir les différents univers à travers cette coalition. Il ne s’agit là que de fumeuses théories, même si Stephanie, l’amourette à distance d’Eugene, est un membre du Commonwealth dans la BD…

En France, la saison 10 de The Walking Dead est diffusée tous les lundis en US+24 sur OCS Choc.

> Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini Biiinge, c’est par ici !

Par Adrien Delage, publié le 27/03/2020