© HBO

Théorie : où se rend Drogon à la fin de Game of Thrones ?

Le dernier dragon de Daenerys se dirige à l'Est selon Sam mais dans quel but ? Attention, spoilers.

Si l’ultime épisode de Game of Thrones a apporté une forme de conclusion aux Stark, l’épilogue a laissé des portes ouvertes sur d’autres personnages. En attendant une possible mise à jour (voire un traitement complètement différent) dans les romans de George R. R. Martin, nous ne pouvons que faire parler notre imagination pour refermer la page de certains arcs narratifs. C’est le cas de Drogon, dernier dragon survivant de Westeros, qui emporte sa défunte mère après avoir détruit symboliquement le trône de Fer.

Comme nous, spectateurs curieux, le conseil du roi Bran le Brisé se demande où est bien passée la créature ailée. Le seul indice valable sort de la bouche de Sam, qui est brusquement interrompu par Bronn. Le nouveau Grand Argentier des Six Couronnes dérobe ainsi le fin mot de l’histoire, alors que la Corneille à trois yeux prévoit d’utiliser ses pouvoirs de Change-peau pour le retrouver. Mais alors, où ont bien pu atterrir Drogon et le cadavre de Daenerys ?

Publicité

Retour au bercail

Publicité

© HBO

À en croire les informations du mestre Samwell, dont les informations sont généralement fiables (poke L+R=J), Drogon se dirige vers l’Est. Si le représentant de la maison Tarly dit vrai, et qu’il parle de l’Est de Westeros, alors plus de doute à avoir : le dragon de Daenerys retourne sur le continent d’Essos, où elle s’était réfugiée avec Viserys après la révolte de Robert Baratheon. Essos est une terre gigantesque qui fourmille de cités et de terres arides où Drogon pourrait se développer et continuer à vivre.

Cela dit, il devra trouver un endroit spécifique pour enterrer sa mère. D’emblée, on pense à Pentos, une cité libre de la côte ouest d’Essos. C’est à cet endroit qu’Illyrio Mopatis avait protégé et caché Dany et son frère, avant de les mettre en relation avec les Dothrakis. Mais quand on y réfléchit bien, la Khaleesi n’a plus aucune attache avec ce lieu et même si le marchand d’épices est potentiellement toujours en vie, Drogon n’a aucune raison de lui porter le cadavre de sa maîtresse.

Publicité

La cité antique de Valyria

© HBO

La deuxième destination envisagée, bien plus probable, est directement connectée avec la mythologie de Game of Thrones. Il s’agit de l’Ancienne Valyria, intimement liée à l’histoire des Targaryen. Les ruines de la cité se trouvent sur une grande île située dans une péninsule de la mer d’Été, au sud-ouest d’Essos. En saison 5, Jorah Mormont et Tyrion s’y étaient rendus pour échapper aux Hommes de pierre. Ils avaient alors aperçu Drogon survoler les vestiges de la ville, en froid avec sa mère après avoir brûlé et dévoré une petite fille.

Plusieurs centaines d’années avant les événements de Game of Thrones, Valyria était une cité resplendissante et hégémonique sur le continent d’Essos. En effet, la ville se trouvait près d’une chaîne de volcans appelée les Quatorze Flammes, où seraient nés les dragons (même si plusieurs légendes remettent en question leur origine dans l’univers de Martin). Les Valyriens furent les premiers hommes à dompter puis monter sur les créatures ailées, leur offrant une puissance militaire sans précédente sur le reste de la population.

Publicité

À l’époque, ceux qu’on surnommait les Seigneurs Dragons créèrent un véritable empire valyrien, comparable à la République romaine. Pour souligner leur supériorité, ils appelaient d’ailleurs leurs territoires conquis les Possessions. En interne, deux maisons rivales se tiraient la bourre pour le pouvoir tandis que la famille des Targaryen était considérée comme insignifiante. Mais l’hégémonie valyrienne s’est subitement arrêtée lorsqu’un cataclysme imprévisible se déclencha, aujourd’hui appelé le Fléau de Valyria.

Pour une raison toujours inconnue, peut-être mystique, magique ou simplement fataliste, les Quatorze Flammes sont entrées en éruption, rasant la cité, ses habitants et ses dragons de la carte. Suite à cet événement tragique, seule une lignée des Seigneurs Dragons et leurs destriers ailés survécurent : la maison Targaryen.

En effet, Aenar Targaryen, dit l’Exilé et leader de sa lignée, était parti s’installer à Peyredragon, convaincu par les visions de sa fille Daenys dite la Rêveuse, qui avait prévu douze ans à l’avance le Fléau de Valyria. Aenar est également l’arrière-arrière-arrière-arrière-grand-père (ouf) d’Aegon Targaryen premier du nom, qui a conquis les Sept Royaumes et fondé le trône de Fer grâce au souffle de son dragon Balerion la Terreur Noire. Des visions prémonitoires, le prénom Daenys, un exil… Ça ne vous fait pas penser à une certaine candidate au trône de Fer ?

En d’autres termes, Valyria a une forte consonance symbolique pour Daenerys, qui pourrait ainsi reposer parmi les siens dans les décombres de la civilisation valyrienne. C’est d’ailleurs un lieu apprécié de Drogon, puisqu’il avait choisi les ruines de la cité comme refuge en saison 5, de peur de finir enchaîné comme ses deux frères suite à ses attaques contre la population de Meereen.

Vers la résurrection de Daenerys ?

Quitte à théoriser une dernière fois sur Game of Thrones, autant s’y jeter sans demi-mesure. Si la magie a quasiment disparu de Westeros avec la mort du roi de la Nuit et des prêtres de R’hllor, elle est encore omniprésente à Essos. En ce sens, deux destinations semblent pertinentes pour Drogon, puisqu’il pourrait y trouver l’espoir de ressusciter Daenerys : Volantis et Asshaï-lès-l’Ombre. Après tout, Jon Snow et Beric Dondarrion sont bien revenus du monde des morts…

La première cité a été mentionnée plusieurs fois dans la série et Tyrion et Varys s’y sont même rendus une fois. Volantis est le QG des fidèles de la religion de R’hllor, le mystérieux Dieu rouge qui a de nombreux croyants dans le Monde connu. Les deux conseillers de Daenerys étaient d’ailleurs venus chercher Kinvara, la Grande Prêtresse du temple, afin de prêcher la bonne parole de la reine et l’aider à conquérir Meereen.

Si cette dernière est aussi voire plus puissante que Mélisandre (son titre la place tout en haut de la hiérarchie d’autorité des fidèles de R’hllor), elle serait capable de ramener la Mère des dragons à la vie. De plus, Kinvara aurait toutes les raisons de le faire : elle a toujours considéré Dany comme la renaissance d’Azor Ahai, l’élue qui devait illuminer le monde et vaincre tous ses ennemis, et serait particulièrement fière de sa reine qui a brûlé Port-Réal et ses impies dans l’épisode "The Bells", étant elle-même une adepte de la purification par les flammes à en croire ses discours fanatiques.

Si on prend la citation de Sam au sens large, et que Drogon se rend carrément à l’Est d’Essos, alors il pourrait atterrir à Asshaï-lès-l’Ombre. Pour beaucoup, cette cité très mystérieuse marque le bout du monde. Elle est située au sud-est de la mer Dothrak et marque la frontière avec les Contrées de l’ombre, que les légendes disent habitées et dévastées par de véritables démons. Peu d’humains osent s’y aventurer, Asshaï regorgeant d’êtres magiques dont des nécromanciens, des alchimistes, des métamorphes et, ceux qui nous intéressent, des prêtresses rouges comme Mélisandre qui en est originaire.

Tout comme Kinvara à Volantis, Drogon pourrait trouver une magicienne capable de ramener sa mère à la vie. Les habitants étranges d’Asshaï ne manqueront pas de s’intéresser à une Targaryenne qui résiste au feu et a donné naissance à des dragons dans un monde où ils étaient supposés éteints… D’ailleurs, on trouverait dans ces terres crépusculaires des os et des œufs de dragons fossilisés. Ceux offerts par Illyrio Mopatis à Daenerys provenaient notamment de cette cité.

Illustration d’Asshaï-lès-l’Ombre. (Ⓒ René Aigner)

Par deux fois dans la série, des personnages ont évoqué Asshaï à Daenerys : Jorah Mormont en saison 1, qui veut envoyer sa reine là-bas après la mort de Khal Drogo pour la protéger, et Quaithe en saison 2, une ensorceleuse qui est originaire de la cité des ombres. Les deux pensaient l’attirer dans cette ville pour la rendre plus forte et la préparer à son débarquement sur Westeros. Malheureusement, il aura fallu attendre sa mort pour la convaincre.

Peut-être qu’il existe une réalité alternative où Daenerys a été ressuscitée grâce au Dieu rouge. Et peut-être que, dans ce spin-off imaginaire, Arya découvre que la planète de cet univers est ronde et qu’à l’ouest de Westeros se trouve… Essos et Asshaï. Voyant la Khaleesi vivante et à la tête de la cité, la jeune Stark bouclerait la prophétie de Mélisandre en fermant des yeux verts face à la menace d’une vengeance sur sa famille. Après tout, Game of Thrones parle avant tout de raconter des histoires.

En France, les huit saisons de Game of Thrones sont disponibles en intégralité sur OCS Go.

Par Adrien Delage, publié le 22/05/2019

Copié

Pour vous :