©HBO

Game of Thrones : la bataille de Winterfell en 10 plans somptueux

Oui, cette bataille valait bien celle du Gouffre de Helm.

55 jours de tournage, plus de 750 figurants, 16 millions de dollars dépensés pour 1 h 20 d'un spectacle qui n'a eu rien à envier aux plus grands blockbusters ciné. D'ailleurs, pour apprécier pleinement l'épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones, "The Long Night", il valait mieux s'installer confortablement, dans le noir complet, et savourer le spectacle sur un grand écran en belle qualité. C'est ce qui fait toute la beauté de cet objet hybride, capable autant d'emprunter au théâtre filmé (pour les coulisses du pouvoir à Port-Réal) qu'aux grands films de guerre comme Apocalypse Now, ou même à la fantasy comme l'inévitable Seigneur des anneaux, tout en conservant un récit éminemment sériel.

Les influences se sont entrechoquées pour créer "La Longue Nuit", réalisée par Miguel Sapochnik, à qui l'on devait déjà l'incroyable "Bataille des Bâtards" (S09E06). On aura des choses à dire sur le scénario et le potentiel suicide narratif du show (qui a tué en un épisode des dizaines de théories), mais prenons le temps d'admirer quelques plans de cette bataille de Winterfell, où la glace a rencontré le feu sur la sublime musique de Ramin Djawadi qui, décidément, ne nous déçoit jamais. 

Publicité

La bataille est véritablement lancée avec la charge des Dothrakis, dont les épées ont été enflammées par Melisandre. Au bout de quelques minutes, elles s'éteignent toutes les unes après les autres. 

© HBO

N'y tenant plus, Daenerys part en renfort aider les Dothrakis, ce qui donne ce sublime plan, qu'on imagine bien trôner sur un mur du salon. 

Publicité

© HBO

Sur terre, les armées du Nord font face à la déferlante de l'armée des morts, des spectres ressuscités par le Roi de la Nuit et les Marcheurs blancs. On est presque là face à un tableau abstrait. 

© HBO

Publicité

L'autre bataille se joue dans les airs, où Daenerys chevauche Drogon et Jon Rhaegal. Très beau plan poétique, le calme avant la tempête. 

© HBO

Melisandre fait de nouveau des siennes et enflamme les barrières qui protègent Winterfell pour empêcher les spectres d'envahir le château. On apprécie la diagonale de feu sur ce plan. 

Publicité

© HBO

Ambiance Apocalypse Now sur la terre ferme, où se battent entre autres Tormund et Ver Gris. Miguel Sapochnik nous gratifie de plusieurs plans sublimes qui sentent le souffre, où les silhouettes fatiguées se dessinent sur des piles de cadavres.

© HBO

On n'aura pas beaucoup vu les Marcheurs blancs dans cet épisode, si ce n'est à travers ce plan cauchemardesque. 

© HBO

© HBO

N'oublions pas que Game of Thrones est une série d'heroic fantasy (entre autres) qui se doit de nous montrer pour sa grande bataille contre l'armée des morts les dragons de Daenerys dans tous leurs états. Voici donc Viserys, chevauché par le Roi de la Nuit, dans toute sa splendeur. Oui, le budget se voit à l'écran. 

© HBO

© HBO

La rencontre du feu et de la glace au château de Winterfell. 

© HBO

Le géant de l'armée des morts qui aura la peau de Lyanna Mormont (mais elle l'emmènera avec lui) filmé en contre-plongée. 

© HBO

On a beaucoup critiqué l'obscurité qui règne dans cet épisode, mais en réalité, elle se justifie narrativement et permet de jouer sur des contrastes clairs-obscurs de toute beauté. 

© HBO

© HBO

La scène qui scelle l'issue de la bataille contre les morts. Le Roi de la Nuit est assassiné avec un poignard en acier valyrien par Arya. La composition de ce plan – la moitié du visage du roi de la nuit à droite, Arya au milieu en arrière-plan – est assez originale. 

© HBO

L'épisode s'achève par la mort de Melisandre, qui a achevé son but sur terre, alors que l'aube pointe après cette nuit sombre et pleine de terreur. 

© HBO

L'ultime saison de Game of Thrones est diffusée sur HBO et OCS en simultané en France. 

Par Marion Olité, publié le 30/04/2019

Copié

Pour vous :