© HBO/Fox

featuredImage

Le point Giles : la bibliothèque de Game of Thrones décryptée

Symboliques, originales, cosy, étonnantes… Les bibliothèques sont partout dans nos shows favoris. Avec notre dossier "Le Point Giles", clin d’œil au personnage de bibliothécaire le plus culte du monde, celui de Buffy, nous vous invitons à replonger dans ces lieux de savoir et parfois de tous les dangers.

© HBO/Fox

Quand nos héros de séries ne sont pas occupés à sauver le monde, cuisiner de la meth', chasser des créatures démoniaques ou encore s’extirper d’un triangle amoureux infernal, ils ont besoin d’un havre de paix pour prendre du recul. Si certains possèdent leur Batcave personnelle, d’autres optent pour la quiétude et le confort d’une bibliothèque. Et à ce jeu-là, les séries rivalisent d’originalité pour nous en mettre plein les yeux.

Petite, grande, rustique, authentique, en bois, en cristal, moderne, souterraine, labyrinthique, numérique… Il y en a pour tous les goûts. La bibliothèque est un endroit ressourçant, temple de sagesse, d’érudition mais aussi d’une certaine pointe de nostalgie à l’ère du cloud et du digital.

Si, la plupart du temps, les séries s’en servent comme d’un simple décor esthétique, c’est aussi l’occasion pour les personnages d’apprendre quelque chose, de faire des rencontres ou de s’entretenir discrètement avec un tiers. Tournons une nouvelle page de notre rubrique "Le point Giles", où l’on s’intéresse aux rayonnages les plus marquants du petit écran. Aujourd’hui, on revient sur la Citadelle de Game of Thrones.

Le QG des mestres

© HBO

Bien qu’elle n’existe pas dans la réalité, la bibliothèque de la Citadelle de Villevieille est majestueuse. Samwell la découvre dans le season finale de la saison 6 de Game of Thrones, alors qu’il quitte la Garde de Nuit avec la bénédiction de Jon pour se reconvertir en mestre. Cette gigantesque pièce recèle des savoirs anciens de Westeros et renferme les récits majeurs de son histoire, dont la période de la "Longue Nuit" (bientôt sujette à un spin-off) ou encore la conquête du royaume par les Targaryen.

La bibliothèque des mestres, entièrement réalisée en 3D par les concepteurs des effets spéciaux de la série, a une structure archaïque et complètement déstructurée. La productrice design Deborah Riley a pioché son inspiration dans l’architecture romaine, égyptienne, maya, grecque, germanique ou encore mauresque pour créer ce bâtiment unique, à la forme octogonale. La lumière naturelle qui transperce les vitraux rend l’endroit quasi divin, d’où la réaction stupéfaite de Sam devant une construction d’une telle ampleur.

© HBO

L’énorme structure constituée de loupes, qui trône au centre de la bibliothèque comme un lustre éternel, est inspirée des travaux du sculpteur Alexander Calder et de l’astronome Edwin Hubble. Elle évoquera aussi aux gamers les décors orientaux des temples de Tomb Raider, Uncharted ou encore Prince of Persia (et ses énigmes redoutables). On remarque également que les ouvrages sont enchaînés à leurs étagères. C’est une pratique qui était répandue au Moyen Âge. Les livres étaient rares et seuls les érudits savaient lire, ces derniers les protégeaient donc afin d’éviter leur circulation. En somme, tout le contraire d’une bibliothèque telle qu’on l’entend de nos jours !

Par sa taille imposante, la bibliothèque de la Citadelle pourrait se rapprocher dans notre monde de la Bodleian Library d’Oxford et de la Long Room du Trinity College de Dublin, à la profondeur saisissante. Mais d’un point de vue mythologique, elle possède davantage de similitudes avec la bibliothèque de Babel, tirée de la nouvelle du même nom et décrite comme un labyrinthe vertigineux par son auteur Jorge Luis Borges.

© HBO

© HBO

© HBO

Par Adrien Delage, publié le 18/12/2018