Ⓒ Netflix/Hawk Films

Les références pop culture dans la saison 3 de Stranger Things : épisode 3

De Nancy Drew à Rocky IV en passant par Karaté Kid, voici tous les easter eggs de l'épisode "The Case of the Missing Lifeguard".

C’est par ici pour les références de l’épisode 2, "The Mall Rats". Attention, spoilers.

#3. "The Case of the Missing Lifeguard"

Ⓒ Simon & Schuster

Publicité

Le titre de l’épisode est une référence à Nancy Drew, la détective des romans d’Edward Stratemeyer commencés en 1930. De nombreux livres de la saga débutent par "The Case of" et Bruce, le journaliste macho du Hawkins Post, fait directement référence à l’héroïne en surnommant ainsi la sœur de Mike.

Ⓒ Netflix

De retour dans la chambre de Max, Eleven admire un magazine où apparaît la star de Karaté Kid (1984), Ralph Macchio. Le film d’arts martiaux pour enfants avait rencontré un succès d’estime et financier conséquent lors de sa sortie, si bien que deux suites, une série animée et un spin-off, avaient suivi. L’interprète de Daniel LaRusso a même repris son rôle récemment dans la série Cobra Kai, qui poursuit l’histoire du dojo, 34 ans après les événements de Karaté Kid.

Publicité

Ⓒ Netflix/Columbia Pictures

Quand Eleven se rend dans le monde miroir pour trouver Billy, elle tombe d’abord sur sa voiture. Le plan suivant rappelle alors certains plans et posters du film Christine (1983) de John Carpenter, phares allumés et conducteur invisible à l’appui, pour l’adaptation du roman éponyme de Stephen King. Si les bagnoles ont une plaque d’immatriculation différente, elles proviennent toutes les deux de la Californie.

Ⓒ Netflix

Publicité

Comme celle de sa sœur, la chambre de Billy est une capsule temporelle de pop culture 80’s. Le bad boy a accroché le poster de Filth Hounds of Hades sur son mur, le premier album du groupe de heavy metal Tank paru en 1981.

En fouillant dans ses tiroirs, Max tombe sur des magazines porno Penthouse, autrefois sérieux concurrent à Playboy et Hustler. Le mensuel fondé par Bob Guccione est justement devenu très célèbre au milieu des eighties pour les photos de lesbianisme simulé de l’actrice Vanessa Williams, alors élue Miss America.

Publicité

À Starcourt, Dustin, Steve et Robin tentent de percer à jour la conspiration russe. Selon leur théorie, les Soviétiques dissimulent une base secrète sous le centre commercial de Hawkins. Si les futurs épisodes leur donneront raison, ils auraient également pu l’anticiper en voyant le film Invasion USA sorti à la rentrée 1985.

Dans le film de Joseph Zito, des méchants communistes optent pour un mall américain comme champ de bataille. En prime, c’est Chuck Norris qui se charge de zigouiller les guérilleros extrémistes. Presque aussi classe que de voir Steve tabasser des Demodogs à coups de batte de baseball.

Ⓒ Metro-Goldwyn-Mayer

Toujours dans le centre commercial, quand les kids partent à la chasse aux espions soviétiques, Dustin en fait une description caricaturale qui n’est pas sans rappeler un personnage de la pop culture de l’époque. Il cherche un homme "grand, blond, qui ne sourit pas", portrait qui n’est pas sans rappeler Ivan Drago, le personnage apparu dans Rocky IV et incarné par Dolph Lundgren. Le quatrième volet des aventures du célèbre boxeur ne sortira pourtant qu’en novembre 1985, nouvelle preuve que Dustin vit dans le turfu.

Ⓒ Netflix

Dans la cabane des Byers, où Will trouve refuge, on peut apercevoir une pile de magazines Dragon. Il s’agissait d’une revue officielle du jeu préféré des kids de Hawkins, Donjons et Dragons, publiée entre 1976 et 2007. Le magazine avait ensuite tenté une reconversion en digital qui a pris fin en 2013, puis donné naissance à Dragon+ deux ans plus tard. Il n’est pas impossible que dans la saison 4, la clique rajoute le concurrent Dungeon à sa liste de lecture, qui a émergé en 1986.

Ⓒ Netflix/Hawk Films

Plus tard, Max et Eleven enfilent leur plus beau ciré coloré pour affronter le déluge qui s’abat sur Hawkins. On peut y voir pléthore de références, dont le roman Ça (1986) de Stephen King et les films de genre Ne vous retournez pas (1973) de Nicolas Roeg et Vendredi 13 (1980) de Sean S. Cunningham. Dans le plan supérieur, les deux adolescentes évoquent également les sœurs jumelles de Shining (1980).

Ⓒ Netflix/Metro-Goldwyn-Mayer

L’ultrasensibilité de Will au Flagelleur mental, qui a des frissons dans la nuque lorsque la créature est à proximité ou se prépare à frapper, ressemble au don de Carol-Anne dans Poltergeist 2 (1982).

Par ailleurs, la jeune fille campée par Heather O’Rourke est hantée par les mauvais esprits suite à son passage dans leur dimension dans le premier film, et a popularisé la réplique"they’re back" dans la pop culture, que le frère de Jonathan reprend à la fin de l’épisode.

Ⓒ Netflix

Enfin, la première habitante de Hawkins à être infectée est Heather, la maître-nageuse jouée par Francesca Reale. C’est également le prénom de la première victime dans le film Fatal Games (1989) qui a révélé Winona Ryder aux yeux du monde. 

La ballade qu’on entend pendant la scène du dîner chez les Holloway, où Heather assomme violemment ses parents, s’appelle "American Pie" de Don McLean, sortie en 1971. Preuve que les frères Duffer sont aussi friands d’humour noir.

Les trois premières saisons de Stranger Things sont disponibles en intégralité sur Netflix.

Par Adrien Delage, publié le 16/07/2019

Copié

Pour vous :