Ⓒ Netflix/20th Century Fox

Les références pop culture de la saison 3 de Stranger Things : épisode 4

De Wonder Woman à Docteur Folamour en passant par Les Tortues Ninja, voici tous les easter eggs de l'épisode "The Sauna Test".

C’est par ici pour les références de l’épisode 3, "The Case of the Missing Lifeguard". Attention, spoilers.

#4. "The Sauna Test"

Ⓒ Netflix

Publicité

L’épisode s’ouvre dans la chambre de Max, qui introduit Eleven aux super-héros de l’écurie DC Comics. Elfe a le choix entre les feuillets #326 de Wonder Woman et #185 de Green Lantern. Évidemment, notre héroïne choisit la puissante Amazone qui se bat une nouvelle fois contre Tezcatlipoca, une divinité aztèque, en Amérique centrale. Une comparaison toute trouvée avec le Flagelleur mental, puisque le dieu de Tropidor est capable de prendre possession des humains.

La scène où Jim Hopper menace de trancher les doigts du maire Kline a des airs de la séquence d’introduction sanglante de Darkman (1990). Fort heureusement, le shérif de Hawkins est bien moins cruel que le terrible parrain Robert G. Durant, incarné par Larry Drake dans le film de Sam Raimi, qui coupe les trois doigts de son rival Eddie Black.

Publicité

Ⓒ Netflix/20th Century Fox

Quand Erica se glisse dans la ventilation, difficile de ne pas l’admirer comme une digne héritière d’Ellen Ripley ou John McLane. Les conduits d’aération ne sont jamais la meilleure option pour s’échapper ou se faufiler dans une pièce à l’arrière du danger, même si le héros de Piège de cristal (1988) s’en est sorti indemne. On ne peut pas en dire autant des membres de l’équipage d’Alien, le huitième passager (1979), qui étaient moins avisés que la petite sœur de Lucas.

Ⓒ Netflix

Publicité

Erica a beau être une forte tête, elle n’en reste pas moins une enfant qui souhaite des glaces à volonté jusqu’à la fin de la vie et avait ses idoles de jeunesse. À en croire le sac qu’elle emporte pour mener à bien sa mission, elle est team My Little Pony, dont la gamme de jouets a été lancée en 1983. Sans aucun doute, on la verra bloquer devant sa télé dès la saison 4 en 1986, année où Megan, Danny et Molly vivront des aventures féeriques à PonyLand dans le premier dessin animé tiré de la franchise.

Ⓒ Netflix/New Line Cinema

Les tubes dans lesquels est contenue la substance exploitée par les Soviétiques évoquent deux œuvres de la pop culture. La première, ce sont les piles d’alimentation du vaisseau Nostromo dans Alien, le huitième passager. La seconde, c’est le mutagène, alias The Ooze, qui a transformé Leonardo, Raphael, Donatello et Michelangelo en Tortues Ninja. Les anthropomorphes amateurs de pizza sont d’ailleurs apparus pour la première fois en mai 1984, lecture qui devrait ravir la bande de kids.

Publicité

Ⓒ Netflix/Universal Pictures

La transformation de Billy quand il est piégé dans le sauna tient presque d’une métamorphose lycanthrope. À tout hasard, on opterait pour une référence au Loup-garou de Londres (1981) de John Landis. Même chant du cygne du côté de la pauvre Doris, qui nous fait revivre la mort ultragore de Norris dans l’une des scènes les plus marquantes du cinéma d’horreur, The Thing (1982) de John Carpenter, alors que le corps du géologue explose littéralement pour faire sortir la Chose.

La musique que l’on entend à la fin de l’épisode est "We’ll Meet Again" de Vera Lynn. Dans l’histoire de la pop culture, ce titre de la fin des années 1930 évoque forcément le film Docteur Folamour de Stanley Kubrick. Le cinéaste l’a utilisé pour conclure son œuvre avec le montage sur le ballet d’explosions et de champignons nucléaires. Pas de doute, l’apocalypse se prépare également à frapper Hawkins, alors que le Flagelleur mental réunit tous ses sbires dans les sous-sols de l’ancienne aciérie.

Les trois premières saisons de Stranger Things sont disponibles en intégralité sur Netflix.

Par Adrien Delage, publié le 17/07/2019

Copié

Pour vous :