Vidéo : Richard Madden revit le Red Wedding de Game of Thrones et livre des secrets de tournage

Moment émotion pour l’interprète de Robb Stark dans Game of Thrones.

Brillant et glaçant dans Bodyguard, la série de la rentrée britannique, Richard Madden n’oublie pas ses premières amours. L’interprète de Robb Stark est toujours un grand fan de Game of Thrones, même s’il a dû quitter le show à la suite de la mort tragique de son personnage en saison 3. Ce trépas renvoie évidemment à l’un, si ce n’est LE twist le plus inattendu et choquant de la décennie sérielle, à savoir le notoire Red Wedding. Pour le format interview "Action Replay" de GQ, l’acteur écossais s’est prêté au jeu de la nostalgie en revivant cet événement traumatisant.

Publicité

Si ses grimaces à la vue de la violence des scènes et son hommage à Michelle Fairley, l’interprète de Catelyn Stark, sont irrésistibles, Richard Madden profite aussi de l’interview pour livrer quelques anecdotes de tournage. Ainsi, il confirme que Will Champion, le batteur de Coldplay, fait bien un caméo et s’est glissé parmi les musiciens qui font résonner les notes de la tragique mélodie "The Rains of Castamere" dans la demeure des Jumeaux. On apprend également que Tom Brooke, l’acteur qui incarne Lothar Frey et poignarde Talisa jusqu’à la mort, joue aussi un petit rôle dans Bodyguard. Comme quoi, c’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe.

Ensuite, il confie la difficulté de jouer un homme empalé par des flèches dans une scène de longue haleine. Apparemment, boire un café sans le renverser sur le plateau devient un véritable challenge… Le faux sang est aussi une horreur quand il s’agit de l’enlever. On découvre ainsi que les techniciens des effets spéciaux font appel à une pompe hydraulique dissimulée dans le costume des acteurs pour éjecter le sang en grande quantité quand ils se font trancher ou poignarder. Mais comme le dit Richard Madden : "C’est froid, ça mouille et ça colle".

Une fois sa dernière danse accomplie pour Game of Thrones, l’acteur est retourné à Londres comme si de rien n’était. Richard Madden n’a même pas eu le temps de prendre une douche, alors que tout le monde le prenait pour un meurtrier dans l’avion à cause de son visage et ses vêtements ensanglantés. Comme un prequel de Bodyguard, finalement.

Publicité

Par Adrien Delage, publié le 30/11/2018

Copié

Pour vous :