AccueilNews

Accusée de comportements racistes, Lea Michele réagit sur Instagram

Publié le

par Marion Olité

©Fox

Des excuses du bout des lèvres.

La résurgence du mouvement Black Lives Matter, suite au meurtre du citoyen afro-américain George Floyd par le policier blanc Derek Chauvin, a libéré la parole des personnes concernées dans tous les domaines de la société, y compris dans l’industrie des séries. Alors que Vanessa Morgan, star de Riverdale, a expliqué qu’elle était moins bien payée que ses collègues, Samantha Ware, une actrice afro-américaine, a pris la parole sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’hypocrisie de Lea Michele, qui soutenait sur Twitter le mouvement anti-raciste.

Les deux femmes ont travaillé ensemble sur le plateau de Glee. "Un enfer sur Terre", selon les souvenirs de la comédienne, qui lui a rappelé son comportement extrêmement toxique, aux relents racistes. Samantha Ware a été soutenue dans ses accusations par des gifs de soutien postés par deux autres interprètes de la série de Ryan Murphy, Amber Riley et Alex Newell (aka Mercedes Jones et Unique Adams), ainsi qu’un autre tweet de Dabier Snell, acteur afro-américain brièvement passé par Glee, qui garde aussi un très mauvais souvenir du comportement de Lea Michele.

Silencieuse depuis ces réactions, Lea Michele a finalement posté une lettre sur son compte Instagram. L’actrice s’excuse, certes et admet qu’elle doit apprendre de ces critiques pour devenir une meilleure personne. En revanche, elle ne reconnaît pas avoir eu un comportement raciste et met sa malveillance et son comportement toxique sur le compte de l’immaturité ou du syndrome de la diva, ne se souvenant d’aucun moment précis. Voici son post traduit par nos soins.

"L’une des leçons les plus importantes que j’ai apprise au cours des dernières semaines, c’est que nous devons prendre le temps d’écouter et d’apprendre des points de vue d’autres personnes, des conséquences que notre rôle a pu avoir ou de tout ce qu’on peut faire pour parler des injustices auxquelles elles font face. Quand j’ai tweeté l’autre jour, c’était pour apporter mon soutien à nos amis, nos proches et aux communautés racisées en ces temps difficiles, mais les réponses que j’ai reçues m’ont aussi éclairée sur mon propre comportement envers mes collègues sur le plateau et la façon dont elles l’avaient perçu.

Bien que je ne me souvienne pas avoir dit quoi que ce soit de spécifique et que je n’ai jamais jugé quiconque sur ses origines ou sa couleur de peau, ce n’est pas vraiment la question, l’important est que mes actes ont clairement blessé des personnes. Que ce soit en raison de ma position privilégiée ou de ma perspective que j’ai été perçue comme insensible ou inappropriée ou que ce soit mon immaturité et juste la manière inutilement désagréable dont je me comportais, je m’excuse pour mon comportement et pour toute peine qu’il a pu causer. On peut tous et toutes grandir et changer et j’ai vraiment mis à profit ces derniers mois pour travailler sur mes propres lacunes.

Je vais devenir maman dans quelques mois et je sais que je dois continuer à travailler sur moi-même pour devenir meilleure et assumer les conséquences de mes actes. Je veux devenir un modèle à suivre pour mon enfant, lui expliquer mes erreurs et lui transmettre les leçons que j’en ai tirées pour qu’il apprenne à son tour. J’ai entendu ces critiques et j’apprends. Je suis vraiment désolée, je serai une meilleure personne grâce à cette expérience."

À voir aussi sur biiinge :