AccueilNews

Après avoir assassiné sa mère, cet acteur de Riverdale projetait de tuer Justin Trudeau

Publié le

par Delphine Rivet

Le procès de Ryan Grantham, qui a plaidé coupable pour le meurtre de sa mère en 2020, se tient en ce moment même à la Cour suprême de Colombie-Britannique.

Après avoir assassiné sa mère, cet acteur de Riverdale projetait de tuer Justin Trudeau

© The CW

C’est une histoire comme il en existe malheureusement des centaines en Amérique du Nord. Un jeune homme, qui a pu librement s’acheter des armes à feu, a assassiné sa mère avant de charger le coffre de sa voiture avec tout son arsenal dans l’intention de commettre un massacre.

Ce jeune homme, c’est Ryan Grantham, un acteur canadien aujourd’hui âgé de 24 ans que l’on a notamment pu voir dans Riverdale, en 2019, où il incarnait Jeffery Augustine, le meurtrier du père d’Archie. Il comparaît aujourd’hui devant la Cour suprême de Colombie-Britannique, après avoir plaidé coupable pour le meurtre, au second degré, de sa mère, Barbara Waite, en mars 2020, d’une balle derrière la tête pendant qu’elle jouait du piano.

Durant l’audience, des extraits du journal intime qu’il tenait et mentionnant les détails sordides de son plan ont été révélés. Ryan Grantham aurait été en chemin, sur les cinquante heures de route qui le séparaient de Rideau Cottage à Ottawa, où résidait Justin Trudeau, pour assassiner le Premier ministre canadien, quand il a fait demi-tour dans l’intention de commettre une fusillade à son université.

Il a finalement décidé de se rendre à la police de Vancouver et d’avouer : "J’ai tué ma mère." Un expert psychiatre a déclaré au tribunal qu’il souffrait "d’une intense dépression" et aurait justifié le meurtre de sa mère "pour lui éviter d’assister à la violence qu’il avait l’intention de commettre plus tard". Il encourt aujourd’hui la prison à perpétuité, avec une peine incompressible, requise par la partie civile, de dix-sept à dix-huit ans d’emprisonnement.

À voir aussi sur biiinge :