AccueilNews

Band of Brothers : le vrai Edward Shames, dernier membre de la Easy Company, est mort

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ HBO/US Airborne

Dans la mini-série culte de HBO, le colonel américain était incarné par Joseph May.

L’Amérique pleure aujourd’hui la perte d’un des derniers survivants de la Seconde Guerre mondiale, et plus précisément un colonel du 506e régiment d’infanterie parachutée. Le soldat Edward Shames est mort à l’âge de 99 ans le 3 décembre dernier. Il était le dernier membre vivant de la Easy Company, une unité terrestre qui s’est illustrée pendant des batailles décisives, dont celles de Normandie et des Ardennes. Steven Spielberg et Tom Hanks lui avaient notamment rendu hommage dans la mini-série culte Band of Brothers diffusée sur HBO, dans laquelle Joseph May incarnait Edward Shames.

Originaire d’une famille juive de Lettonie, Edward Shames a grandi en Virginie et s’est engagé dans l’armée en septembre 1942. Il s’est directement présenté vers l’unité de parachutistes et a grandement participé au débarquement de Normandie dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

Le futur colonel a ensuite joué un rôle-clé sur des missions décisives dans la victoire des Alliés, dont les opérations Market Garden et Pegasus (octobre 1944). Pendant la bataille des Ardennes, il est parvenu à détruire un char d’assaut avec son frère d’armes Paul Rogers, une scène de bravoure glaçante et spectaculaire reconstituée dans Band of Brothers.

À la fin de la guerre, il a fait partie des soldats qui sont allés libérer les prisonniers des camps de concentration nazis, ce qui l’a profondément bouleversé. Il s’est ensuite reconverti en agent de la NSA pendant une quarantaine d’années, avant de se retirer définitivement de l’armée en 1973.

Aujourd’hui, Edward Shames et ses camarades héros de guerre continuent d’être honorés dans des œuvres similaires à Band of Brothers. Spielberg, Tom Hanks et Cary Joji Fukunaga poursuivront d’ailleurs leur devoir de mémoire avec une nouvelle mini-série de guerre, produite plus de dix ans après leur deuxième chef-d’œuvre du genre, The Pacific.

En France, les mini-séries Band of Brothers et The Pacific sont disponibles en intégralité sur OCS à la demande.

À voir aussi sur biiinge :