AccueilNews

Alerte nostalgie : la première saison de Beyblade est disponible sur YouTube

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ TV Tokyo

Ressortez vos vieilles toupies du placard, Tyson, Kaï et leurs Beyblade infernales sont de retour gratuitement sur YouTube.

Avec les cartes Yu-Gi-Oh! et les premières cartouches Pokémon, les Beyblade trustent probablement la place des jouets les plus appréciés de la cour de récré au début des années 2000. Le manga de Takao Aoki, publié au Japon entre 1999 et 2004, avait été un (court) phénomène populaire propulsé grâce à son anime éponyme, qui démontrait tout le potentiel des toupies habitées par des puissances de la nature. Bonne nouvelle pour celles et ceux en manque de nostalgie, puisque la chaîne YouTube officielle de Beyblade a mis gratuitement à disposition la première saison du show en anglais.

Dans la première adaptation des toupies folles, on suivait le parcours de Tyson, qui rêve de devenir le meilleur beybladeur du monde. Soutenu par son grand-père, le jeune garçon finissait par recevoir son esprit de la nature, Dragoon, un dragon bleu. En chemin, il croisait la route de son rival Kaï avant de former avec lui une équipe de sportifs : les Blade Breakers. Ensemble, la bande allait se frotter à la crème des beybladeurs de la planète, dont les White Tigers de Chine, les Demolition Boys de Russie, les Majestics d’Europe et surtout les terribles All Starz américains, la team à abattre.

Bien que rapidement passé de mode à la manière des Digimon, Beyblade a tout de même marqué une génération de bambins avec ses produits dérivés délirants. Toupies, mini-stades en plastique, accessoires pour booster son engin, le merchandising tournait à plein régime à l’époque. Si l’anime est vite tombé dans l’oubli dans l’Hexagone, la franchise a eu le droit à plusieurs suites de plus en plus futuristes au Japon, dont Beyblade V-Force, Beyblade G-Revolution et Beyblade: Metal.

En 2015, le studio OLM et TX Network ont relancé la saga avec Beyblade: Burst, la nouvelle itération des toupies. Toujours en cours de diffusion sur le petit écran nippon, cet anime inédit a été diffusé chez nous sur Gulli, sans jamais marquer le retour des Beyblade dans le préau et sur les bancs de la cour de récréation.

À voir aussi sur biiinge :