AccueilNews

Cara Delevingne va explorer l'identité de genre et les sexualités dans un docusérie

Publié le

par Marion Olité

©Dior

Il sera intitulé Planet Sex.

Hulu et la chaîne anglaise BBC 3 vont coproduire un docusérie, Planet Sex (un titre de travail qui pourrait changer), dans lequel l’actrice et mannequin Cara Delevingne va s’interroger sur des questions liées à la sexualité et aux identités de genre.

Composé de six épisodes, le projet, qualifié de "haut de gamme", verra la star explorer de grandes questions sur la sexualité humaine, en examinant notamment les relations amoureuses, le sex-appeal ou encore la popularité de la pornographie.

Productrice du docusérie, Cara Delevingne en sera aussi la tête d’affiche puisqu’elle apparaîtra en tant que présentatrice. Elle nous embarquera dans des expériences conduites par les plus grands laboratoires de sexe du monde, et partira à la rencontre de différentes communautés qui vivent leur genre et leur sexualité en dehors de la norme hétérosexuelle. Le pitch officiel pose les questions suivantes :

"Pourquoi certain·e·s d’entre nous sont hétéro et d’autre non ? L’hétérosexualité existe-t-elle même vraiment ? Le genre et la sexualité sont-ils indépendants ou liés ? Pourquoi nos goûts sexuels varient-ils d’une personne à l’autre et d’une culture à l’autre ?"

Le projet est assez personnel pour la star de la série Carnival Row, qui s’identifie comme pansexuelle, c’est-à-dire attirée par une personne quelle que soit son identité de genre (homme ou femme cis, homme ou femme trans, non-binaire…). Ce sera d’ailleurs l’occasion pour Cara Delevingne d’expliquer la différence entre sexualité et identité de genre, deux notions qui ont connu un fort écho après la quatrième vague féministe portée par #MeToo mais qui restent mal comprises du grand public.

Elle explique être très "enthousiaste" à l’idée de faire "une série qui peut changer la façon dont tant de gens voient les choses, à travers des discussions personnelles et honnêtes". Et ajoute : "Je ne peux qu’imaginer ce que le fait d’avoir une série comme celle-ci aurait signifié pour moi qui, à 14 ans, avais du mal à comprendre des sentiments considérés comme non conventionnels ou différents."

Pour rappel, l’identité de genre est le fait de distinguer le genre que l’on vous a assigné à la naissance de celui dans lequel vous vous sentez vous-même. Les personnes dont le sexe assigné à la naissance correspond au genre (mâle et homme, femelle et femme) sont dites cisgenres, et quand cela n’est pas le cas (une personne naît avec un sexe féminin et se sent homme par exemple, ou l’inverse), elles sont alors dites transgenres.

À cela s’ajoutent les personnes s’identifiant comme non-binaires ou gender fluid. Le panel est large et en constante évolution. L’orientation sexuelle désigne, elle, le fait d’être attiré·e physiquement ou romantiquement soit par votre genre, soit par le genre opposé. Entre les deux extrémités, l’hétérosexualité et l’homosexualité, le spectre s’est aussi élargi et des orientations comme l’asexualité, la pansexualité ou encore la bisexualité gagnent en visibilité.

On a hâte de découvrir ce que nous réserve Cara Delevingne avec Planet Sex, dont le tournage avait commencé avant d’être stoppé par la pandémie. La production est prête à reprendre. Le docusérie est produit par Naked Television, le label anglais de Fremantle. On espère qu’il trouvera un diffuseur en France en temps voulu.

À voir aussi sur biiinge :