AccueilNews

Le cast de Buffy réagit après les accusations de Charisma Carpenter contre Joss Whedon

Publié le

par Marion Olité

© The WB

Les interprètes d’Angel, Spike ou encore Faith ont à leur tour pris la parole.

Mercredi dernier, Charisma Carpenter partageait des souvenirs traumatisants du tournage d’Angel, le spin-off de Buffy. Juste après ce témoignage détaillé de l’interprète de Cordelia Chase, qui revenait sur la façon dont Joss Whedon l’a maltraitée alors qu’elle était enceinte, plusieurs actrices sont montées au créneau : Amber Benson (Tara) et Michelle Trachtenberg (Dawn) ont corroboré les accusations de Charisma Carpenter, témoignant chacune du comportement toxique du showrunner et de leurs traumatismes.

L’interprète de Dawn Summers, alors âgée de 14 ans quand elle débarque sur la saison 5 de Buffy, a notamment expliqué dans un post mis à jour plusieurs fois que Joss Whedon n’avait plus le droit de se trouver seul avec elle dans une pièce. Sarah Michelle Gellar a également rapidement communiqué via un post Instagram, soutenant toutes les victimes d’abus dans leur prise de parole :

"Si je suis fière que mon nom soit associé à celui de Buffy Summers, je ne veux pas qu’il soit associé à celui de Joss Whedon pour toujours. Je suis actuellement plus concentrée sur ma famille et le fait de survivre à une pandémie, donc je ne ferai pas d’autres communiqués sur cette affaire pour le moment. En revanche, je soutiens tou·te·s les survivant·e·s d’abus et je suis fière qu’ils et elles prennent la parole."

Les membres masculins du cast réagissent

Les acteurs de Buffy et Angel ont mis un peu plus de temps à s’exprimer : le premier à avoir pris la parole publiquement a été Anthony Head (Giles), questionné sur le plateau de l’émission de télévision This Morning.

"Je suis resté éveillé la plupart de la nuit, fouillant dans mes souvenirs, pensant : 'Qu’est-ce que j’ai raté ?' Parce que je ne suis pas un homme en train de dire : 'Je ne l’ai pas vu, donc ça n’est pas arrivé.' […] Je suis éviscéré, vraiment dégoûté, parce que l’un de mes souvenirs, mon plus beau souvenir [de Buffy, ndlr] est qu’il ait été si empouvoirant. Pas seulement dans les mots du script, mais aussi dans l’esprit de famille de la série."

Il explique être très triste que personne ne se soit senti assez à l’aise pour venir lui parler, lui qui représentait une figure paternelle sur le plateau. Il conclut : "Comment j’ai pu ne pas m’en rendre compte ?"

Les jours suivants et ce week-end, d’autres voix masculines se sont élevées, notamment celle de J. August Richards, l’interprète de Gunn dans Angel. "Je t’envoie tout mon amour, Charisma. Je connais le sentiment de se sentir vulnérable et d’avoir peur de dire sa vérité. Comme je te l’ai dit hier, je suis là pour toi, quel que soit ton besoin."

Puis c’est James Marsters, aka Spike dans Buffy et Angel, qui s’est exprimé à son tour. Comme la plupart de ses anciens collègues du Buffyverse, il n’écrit pas le nom de Joss Whedon et ne décrit pas de situation en particulier (bien qu’il ait expliqué, par le passé, avoir été traumatisé par la façon dont Joss Whedon a géré la scène de tentative de viol de Spike sur Buffy, en saison 6), mais son soutien est sans équivoque.

"Si je serai toujours honoré d’avoir incarné le personnage de Spike, le tournage de Buffy n’a pas été sans défis. Je ne soutiens aucun abus d’aucune sorte et j’ai le cœur brisé d’apprendre les expériences des autres membres du cast. J’envoie tout mon amour et je les soutiens tous."

C’est ensuite Eliza Dushku, l’interprète de Faith dans les deux séries, qui avait par la suite retravaillé avec Joss Whedon en 2009 pour la série Dollhouse, qui a mis en ligne un post un peu plus long sur Instagram, dont voici quelques extraits.

"CC, mon cœur souffre pour toi. Je suis tellement désolée que tu aies dû garder ça pour toi pendant si longtemps. Ton post était puissant, douloureux et a décrit une peinture que nous ne pourrons plus jamais ne pas voir, ne pas savoir. Merci. Je ne savais pas et je ne l’oublierai pas. […] Je t’admire, je te respecte et je t’aime."

David Boreanaz, l’interprète d’Angel, avec lequel Charisma Carpenter a beaucoup travaillé, a été le dernier membre du cast de Buffy et Angel à réagir sur Twitter. Avant cela, son compte Instagram a été nettoyé. Notons que l’acteur a été accusé de harcèlement sexuel sur le plateau de Bones et que la plainte avait été retirée suite à un règlement financier.

"Je suis là pour te soutenir et t’écouter. Fier de ton courage."

Charisma Carpenter lui a répondu : "Je sais que tu es là pour moi, David. J’apprécie tout ce que tu as fait pour le démontrer, en privé également. Surtout depuis mercredi. Merci beaucoup."

Marti Noxon, la tête pensante de Buffy avec Joss Whedon, qui est arrivée sur la série en saison 2 et nous a livré depuis des séries comme Unreal, Sharp Objects ou Dietland, a elle aussi pris la parole. Elle a également partagé un article dans lequel elle et une autre scénariste, Kater Gordon, évoquent la difficulté de travailler avec des showrunners toxiques et prodiguent des conseils pour s’en prémunir.

"J’aimerais valider ce que les femmes de 'Buffy' disent et les soutenir dans leur récit. Elles méritent d’être entendues. Je comprends d’où viennent Charisma, Amber, Michelle et toutes les femmes qui prennent la parole."

Si apprendre que le tournage d’une série célébrant l’empouvoirement des jeunes femmes a traumatisé ses actrices est extrêmement révoltant et démoralisant, les fans de Buffy trouveront du réconfort dans la solidarité et la bienveillance dont font preuve la plupart (Alyson Hannigan, son mari Alexis Denisof, Nicholas Brendon, aka Willow, ainsi que Wesley et Xander restent silencieux, du moins publiquement) des membres du cast et de l’équipe de la série.

À voir aussi sur biiinge :