© Sony Pictures Television

Pourquoi l'arrivée de Community sur Netflix est la meilleure nouvelle de la semaine

Le binge-watching de cette comédie culte est un cadeau que vous devriez vous faire en ces temps de confinement.

Après Les Zinzins de l’espace, c’est désormais au tour d’une autre comédie culte de faire son entrée sur le catalogue Netflix. Déjà présente sur Amazon Prime Video, Community est donc désormais aussi accessible aux abonné·e·s de sa concurrente. Les six saisons de la série créée par Dan Harmon (l’un des deux papas de Rick et Morty) vont pouvoir réconforter les sériephiles et les non-initié·e·s auront la possibilité de découvrir cette merveille d’humour caustique et geek.

Les fans américain·e·s aussi ont sauté de joie en apprenant la nouvelle. Pourtant, de leur côté de l’Atlantique également, Community était déjà disponible sur une autre plateforme : Hulu. Cette soudaine vague d’excitation en dit finalement long sur le règne sans partage ou presque de Netflix sur le monde du streaming. En février dernier pourtant, Amazon passait le cap des 150 millions d’abonnés, talonnant Netflix et ses 162 millions d’adeptes.

Publicité

Toutefois, les gens qui souscrivent à Amazon Prime, donnant accès à une livraison rapide et au catalogue de streaming, le font surtout pour les avantages liés à l’achat de biens en ligne plutôt que pour regarder des films ou des séries. La suprématie de Netflix n’est donc pas réellement inquiétée par l’offre de Prime Video. Et ce que révèle aussi l’engouement des fans à l’annonce de l’arrivée de Community sur Netflix : la plateforme de Reed Hastings a également gagné la bataille culturelle. Dans l’inconscient collectif, si ça n’est pas sur Netflix, ça n’existe pas.

Au-delà des guéguerres commerciales entre services de streaming, une possibilité supplémentaire de binge-watcher Community est une très bonne nouvelle pour tout le monde en cette période stressante et déprimante de confinement. Cette série a été, durant sa diffusion de 2009 à 2015, un vrai phénomène de pop culture. Une comédie très méta, avec une ribambelle de personnages aussi attachants que politiquement incorrects pour certains, et des épisodes entrés dans la légende comme les cinq consacrés à une partie de paintball endiablée.

Publicité

Le pitch de départ était pourtant des plus ordinaires : une bande d’inconnus d’horizons très variés se retrouvent dans un "community college", une sorte d’université au rabais, pour prendre des cours et obtenir un diplôme. Annulée par NBC faute d’audiences suffisantes après la saison 5, elle a finalement été sauvée par l’outsider Yahoo! Screen qui lui offrit une dernière salve d’épisodes avant de tirer pour de bon sa révérence.

Elle a connu aussi de nombreux bouleversements en coulisses, passant d’Universal Studio à Sony, puis à Yahoo, et son créateur Dan Harmon a été remplacé après la saison 3, non sans une certaine amertume, avant de retrouver son poste en saison 5. Échaudé·e·s par tous ces aléas, les fans ont alors commencé à réclamer "six seasons and a movie", une expression devenue un hashtag qui a fait le tour du monde. La série aura bien ses six saisons, mais pour le film, on attend encore…

Réconfortante, Community l’est assurément, mais elle a aussi su se démarquer assez rapidement des autres comédies "single cam" qui ont fait les beaux jours d’NBC à l’époque. Elle s’est constamment réinventée, sans jamais trahir son essence, en explorant et en repoussant toujours plus loin les limites de sa narration. Elle laisse derrière elle une ribambelle d’expressions cultissimes comme "Troy and Abed in the moooorning" ou "Cool. Cool cool cool", et encore la fameuse "darkest timeline" dans laquelle on semble être coincé·e·s depuis ces dernières semaines. S’il y a un remède à votre ennui pour mieux vivre ce confinement, c’est bien Community !

Publicité

Les six saisons de Community sont disponibles sur Prime Videos, et désormais sur Netflix.

> Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini Biiinge, c’est par ici !

Par Delphine Rivet, publié le 02/04/2020