AccueilNews

David Fincher imagine la fin de Mindhunter

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

La série est en pause indéfinie, mais le cinéaste pourrait y revenir, il a déjà la fin en tête.

Alors que son film très attendu, Mank, doit débarquer sur Netflix le 4 décembre prochain, David Fincher, en pleine promo, passe finalement son temps à expliquer les raisons de la mise à mort de Mindhunter. Pour une fois que Netflix ne voulait pas annuler une série ! On rigole, mais c’est vrai. La plateforme n’a rien décidé sur ce coup-là, c’est David Fincher himself qui a annoncé que la série en était "au point mort", c’est-à-dire pas officiellement enterrée… mais pas loin non plus. 

Interviewé par Variety, le cinéaste a de nouveau expliqué le fond de sa pensée : "Je ne sais pas si cela a du sens de continuer. C’était une série très chère. Et qui possédait un public passionné, mais nous n’avons jamais atteint une audience qui justifie ces coûts." 

L’autre raison, c’est aussi l’implication de David Fincher sur la saison 2. Du genre control freak, l’homme n’était pas satisfait des premiers scripts : il a donc jeté à la poubelle pas moins de huit scripts et viré le showrunner initial de cette saison. Il s’est aussi débarrassé de "la Bible", qui décrit tous les détails de l’univers de Mindhunter, et s’est donc retrouvé à superviser la saison 2 à Pittsburgh, ce qui n’était absolument pas prévu à la base.

David Fincher est donc fatigué, très fatigué, et en même temps certainement pas prêt à déléguer son bébé à une autre personne plus motivée que lui pour produire une saison 3. On est donc en pleine impasse. 

"J’avais certainement besoin de m’éloigner un peu. On était tous sur le pont pour finir [la saison 2] et nous n’avions pas une tonne de scripts, une tonne de plans et une Bible prête pour la saison 3. J’avoue que j’étais un peu du genre : 'Je ne sais pas si je suis prêt à passer encore deux ans dans le vide intersidéral.'"

Cela étant dit, chers fans de Mindhunter, tout n’est pas complètement perdu : David Fincher espère que ce hiatus indéfini va lui permettre de rallumer la flamme et de se remotiver pour produire une saison 3. Il aimerait que la série se termine par la capture du tueur BTK (Dennis Rader dans la vraie vie, incarné par Sonny Valicenti) dont les scènes ont émaillé les deux premières saisons de Mindhunter

"Je pense qu’à un moment, j’aimerais beaucoup revisiter ça. L’idée était d’aller jusqu’à la fin des années 1990, début 2000, et avec un peu de chance emmener le public jusqu’au moment où l’on frappe à la porte de la maison de Dennis Rader."

Plus de deux ans avaient séparé la saison 1 de la saison 2 de Mindhunter. Prenons notre mal en patience. Les tueurs en séries des années 1980 et 1990 seront toujours là quand David Fincher décidera de s’y intéresser à nouveau ! En attendant, le réalisateur vient de signer un deal de quatre ans chez Netflix, ce qui lui laisse le temps de voir venir. 

À voir aussi sur biiinge :