AccueilNews

Un trailer puissant pour la série Disney+ sur Malik Oussekine, tué en 1986 par des policiers

Publié le

par Anna Finot

© Disney+

Les premières images de la bande-annonce sont là.

Il y a 35 ans, le 6 décembre 1986, Malik Oussekine mourrait sous les coups des forces de l’ordre alors qu’il sortait d’une boîte de jazz, dans le quartier de la Sorbonne à Paris. Cette nuit-là, en plein cœur des répressions sur les manifestant·e·s contre le projet de loi sur la réforme des universités (la loi Devaquet), le jeune étudiant avait été poursuivi puis abattu par des policiers à moto (les voltigeurs) dans un hall d’immeuble.

Une tragédie raciste qui avait soulevé tout le pays jusqu’à faire de cet événement alarmant un symbole du combat contre les violences policières et de la lutte anti-raciste. Au lendemain de la date anniversaire du drame, Disney+ a mis en ligne le premier trailer d’une mini-série française centrée sur cette affaire, composée de quatre épisodes de 50 minutes et prévue pour une diffusion en 2022. C’est sur le compte Twitter de la plateforme aux grandes oreilles que l’on découvre ces premières images (très) prometteuses.

Chargement du twitt...

Les premiers extraits nous laissent penser que l’intrigue tournera autour du combat de la famille Oussekine pour que justice soit rendue, et des conséquences de cette affaire sur la société française de l’époque. On vous conseille simplement d’éviter de lire les commentaires sous le tweet de Disney+, qui font craindre qu’un quart de siècle plus tard, rien n’a changé. Mais peut-être que si, tout de même, comme le prouve l’existence d’une série consacrée à Malik Oussekine.

Tous les témoins de l’époque (la famille Oussekine, les policiers, les journalistes…) ont été consultés pour ce projet de série, inspiré directement des faits réels. "Seuls certains moments intimes sont fictionnés, parce que ça reste une série", a commenté auprès du JDD Antoine Chevrollier, le réalisateur et coscénariste de la série, écrite avec Cédric Ido, la romancière Faïza Guène et le scénariste Julien Lilti (Hippocrate).

Passé par la réalisation sur de grands succès sériels français (Baron noir, Le Bureau des légendes), Antoine Chevrollier mettra ici en scène Sayyid El Alami (Messiah) dans le rôle de Malik, ainsi que Slimane Dazi (Un prophète, Le Bureau des Légendes) et Hiam Abbass (Les Hirondelles de Kaboul, Succession) pour interpréter ses parents. Kad Merad, Olivier Gourmet ou encore Laurent Stocker de la Comédie-Française viendront grossir les rangs du casting dans des rôles secondaires.

À voir aussi sur biiinge :