AccueilNews

Sam Levinson accusé de comportement toxique sur le tournage d’Euphoria

Publié le

par Adrien Delage

HBO a démenti les rumeurs dans un long communiqué, qui ciblent en particulier des tensions entre le showrunner et l’actrice Barbie Ferreira.

Sam Levinson accusé de comportement toxique sur le tournage d’Euphoria

© HBO

Depuis le lancement de la série en 2019, Euphoria est dans l’œil des critiques pour son approche frontale, voire viscérale, de certaines thématiques contemporaines, dont l’addiction aux drogues. Aux États-Unis, le show est notamment visé par des attaques de D.A.R.E., une association de lutte contre les comportements violents et l’usage de drogues récréatives. Mais, récemment, des rumeurs évoquent la possibilité d’une certaine forme de toxicité dans les coulisses, et plus précisément sur le tournage de la saison 2, qui expliqueraient plusieurs décisions créatives controversées de la part de HBO et Sam Levinson, le créateur d’Euphoria.

Tout est parti d’un long reportage du média américain The Daily Beast, connu pour ses sujets parfois racoleurs, qui cite des sources (anonymes) de la production. Selon les témoignages récoltés, le tournage de la saison 2 s’est déroulé dans des conditions toxiques, voire "inhumaines", notamment à cause de sérieuses tensions entre Sam Levinson et Barbie Ferreira, l’interprète de Kat. Des conflits qui auraient amené l’actrice à quitter le plateau en plein tournage par deux fois, et qui seraient entre autres dus à la négligence du showrunner concernant la sécurité des acteurs lors des prises de vues. Barbie Ferreira se serait notamment blessée lors de la scène du jacuzzi, visible dans l’épisode "You Who Cannot See, Think of Those Who Can".

Par ailleurs, ces tensions entre Sam Levinson et l’actrice viendraient expliquer le peu de temps d’apparition de Kat à l’écran dans la saison 2, dont les scènes auraient été volontairement coupées par le showrunner. Barbie Ferreira était également absente des press junkets promotionnels et de la première d’Euphoria à Los Angeles, où une grande partie du cast s’était pourtant rendue le 5 janvier dernier. Dans les quelques interviews hors promo qui lui ont été accordées, l’actrice Barbie Ferreira n’a pas évoqué ce sujet à controverse, même si elle ne semble pas vraiment satisfaite de la trajectoire de Kat dans la saison 2, qu’elle décrit à plusieurs reprises comme "plus intimiste et mystérieuse".

Des figurants montent au créneau

© HBO

Les témoignages rassemblés par Daily Beast coïncident avec d’autres récits récoltés cette fois par le New York Post, dans lesquels plusieurs figurants sont montés au créneau contre Sam Levinson. Ainsi, ces derniers l’accusent d’avoir eu un comportement tyrannique voire "cruel" sur le tournage, où ils auraient été objectifiés par le réalisateur/showrunner.

Entre les prises, les figurants auraient eu l’interdiction de prendre des pauses, de se sustenter ou même de se rendre aux toilettes tant qu’ils n’avaient pas filmé leur scène. Plusieurs plaintes adressées au SAG-AFTRA, le syndicat des acteurs américains, auraient poussé l’entité à envoyer l’un de ses membres pour enquêter sur ces conditions décrites comme déplorables. Pour le moment, le syndicat n’a pas donné suite à ces doléances.

Silencieuse pendant un temps, la chaîne HBO a finalement adressé un communiqué à la presse pour démentir ces rumeurs et assurer que tout s’était bien passé sur le tournage d’Euphoria. Le message suivant a ainsi été relayé par TV Line aux États-Unis :

"Le bien-être du cast et des équipes de tournage a toujours été notre priorité absolue. Le tournage s’est déroulé dans le respect des protocoles habituels. Il n’est pas rare pour une série de connaître des tournages complexes, et les nouveaux protocoles liés à la pandémie en ont ajouté une couche. Nous maintenons un dialogue ouvert avec toutes les guildes du milieu, y compris le SAG-AFTRA. Il n’y a jamais eu d’enquête officielle."

Reste à savoir quelles seront les conclusions du SAG-AFTRA si ce dernier décide de mener une enquête. En attendant, Sam Levinson devrait continuer à tourner car Euphoria a été renouvelée pour une saison 3 plus tôt dans l’année. La question de savoir si Kat sera toujours présente dans le teen drama reste en suspens. La série devrait toutefois pâtir de ces bruits de couloirs plutôt inquiétants, surtout pour une œuvre progressiste qui tente de décrypter et de combattre des mécaniques toxiques au sein de notre société.

En France, la saison 2 d’Euphoria est disponible en intégralité sur OCS à la demande.

À voir aussi sur biiinge :