AccueilNews

Evan Rachel Wood accuse Marilyn Manson de violences sexuelles et psychologiques

Publié le

par Marion Olité

©HBO/Gianfranco Calcagno/Getty

Quatre autres femmes ont aussi pris la parole ce lundi, en nommant le chanteur.

Les suspicions étaient fortes depuis que Evan Rachel Wood s’était une première fois exprimée en 2016, expliquant avoir subi un viol conjugal. Puis elle avait été l’une des courageuses femmes à témoigner de son calvaire en février 2018, face au Congrès américain, dans le but de faire adopter la loi "Sexual Assault Survivors' Bill of Rights Act", visant à garantir un meilleur traitement aux victimes d’agressions sexuelles. En 2019, elle témoigne à nouveau devant les législateurs californiens au nom de la loi Phoenix, qui a modifié le délai de prescription pour les crimes impliquant la violence domestique.

Jusqu’ici, elle n’avait pas nommé son agresseur. Ce lundi matin, elle a dévoilé son nom, Marilyn Manson, dans un post publié sur son compte Instagram.

"Le nom de mon bourreau est Brian Warner, connu dans le monde entier sous le nom de Marilyn Manson. Il a commencé à me 'préparer' quand j’étais adolescente et a horriblement abusé de moi pendant des années. Il m’a lavé le cerveau et manipulée jusqu’à la soumission.

Je refuse de continuer à vivre dans la peur de représailles, diffamation ou chantage. Je suis là pour révéler la nature de cet homme dangereux et pour exposer les nombreuses industries qui lui permettent de continuer, avant qu’il ne ruine d’autres vies.

Je me tiens aux côtés des nombreuses autres victimes qui ne resteront plus silencieuses." 

Peu après la publication du post, au moins quatre autres femmes ont publié des communiqués témoignant d’abus psychologiques et sexuels perpétrés par Marilyn Manson sur elles, rapporte Vanity Fair. Il s’agit d’Ashley Walters, Gabriella, Ashley Lindsay Morgan et Sarah McNeilly. Cette dernière explique notamment, dans son témoignage détaillé :

"J’ai été émotionnellement abusée, terrorisée et effrayée. […] Il m’enfermait dans des pièces quand j’étais 'méchante', m’obligeant parfois à l’écouter divertir d’autres femmes. […] D’autres victimes m’ont raconté qu’elles ont essayé de témoigner et avaient retrouvé leurs animaux de compagnie morts. […]

Conséquence de la façon dont il m’a traitée, je souffre de problèmes de santé mentale et de syndrome de stress post-traumatique qui ont affecté mes relations personnelles et professionnelles, mon estime de moi et mes objectifs personnels."

Tous les autres témoignages évoquent les mêmes mécanismes : une emprise émotionnelle et physique, un comportement de sociopathe, et de graves conséquences allant de SSPT à des terreurs nocturnes et une santé mentale fragile. 

Désormais âgée de 33 ans, Evan Rachel Wood, star la série Westworld, a rencontré le rockeur et acteur alors qu’elle était âgée de 18 ans, et lui de 36 ans. Fiancés en 2010 après trois ans de relation, ils rompent quelques mois plus tard. Marilyn Manson a aussi été en relation avec d’autres célébrités : Rose McGowan (figure du mouvement #MeToo, elle ne s’est pas exprimée sur lui) entre 1999 et 2001, Dita Von Teese entre 2001 et 2006 (avec laquelle il a été brièvement marié). En 2020, il a révélé être marié avec la photographe Lindsay Elizabeth Warner, de 16 ans sa cadette. 

Vanity Fair précise que Marilyn Manson n’a pas encore réagi à ces accusations, mais que par la voix de ses avocats, il les a toujours niées jusqu’ici. 

MAJ 2/02 : Marilyn Manson a réagi à ces accusations dans un communiqué laconique sur Instagram : "A l'évidence, ma vie et mon art ont depuis longtemps attiré la controverse, mais ces récentes accusations envers moi sont une horrible distorsion de la réalité. Mes relations intimes ont toujours été consenties, avec des partenaires sur la même longueur d'onde que moi. En dépit de comment - et pourquoi - d'autres choisissent maintenant de présenter une fausse image du passé, c'est la vérité." 

À voir aussi sur biiinge :