© Amazon Prime Video

Toute la fantasmagorie de Tales from the Loop se dévoile dans un sublime trailer

C'est un scénariste de Legion qui a imaginé cette série inspirée... de peintures.

Bienvenue dans le monde rétrofuturiste de Simon Stålenhag, un artiste suédois qui a peint des scènes de vie ordinaires des années 1980, à ceci près que ce quotidien est peuplé de machines, parfois rouillées, abandonnées et parfois encore en activité. De ses sublimes tableaux, il a ensuite fait des livres, à mi-chemin entre l’ouvrage d’art et le conte : Tales from the Loop, qui a servi de base à un jeu de rôle du même nom en 2017, puis Things from the Flood et enfin, The Electric State.

Publicité

Aujourd’hui, Amazon a annoncé l’arrivée, le 3 avril prochain sur sa plateforme Prime Video, de la série qui s’en inspire. Créée par Nathaniel Halpern, un scénariste qui a écrit 10 épisodes de Legion, Tales from the Loop raconte l’histoire d’une petite ville, construite par-dessus "The Loop", une machine conçue pour décoder et explorer les mystères de l’univers et rendre possible l’impossible.

Comme le révèle ce magnifique trailer, dont l’esprit et la beauté sont fidèles aux rêveries mécaniques de Simon Stålenhag, la série rassemble à l’écran Rebecca Hall (Iron Man 3), Paul Schneider (Parks and Recreation) et Jonathan Pryce (Game of Thrones).

Par Delphine Rivet, publié le 28/02/2020