AccueilNews

Gina Carano virée de The Mandalorian suite à des tweets "abjects et inacceptables"

Publié le

par Delphine Rivet

© Disney+

L’interprète de Cara Dune depuis deux saisons ne participera pas aux prochains épisodes de la série Disney+.

Depuis des mois déjà, Gina Carano testait, à coups de tweets, de retweets et de posts Instagram, les limites de sa liberté d’expression, tout en se plaignant d’une censure présumée dont elle et d’autres Républicains seraient victimes. Sur ses réseaux sociaux, dans des messages dont beaucoup ont été effacés depuis, elle relayait une parole conspirationniste, transphobe, anti-masques, et prétendait que le racisme systémique était un mythe, que l’élection de Joe Biden était une fraude et défendait l’attaque du Capitole.

Ce mardi, elle publiait une story sur son compte Instagram dans laquelle elle comparait la persécution des juifs durant l’Holocauste par les nazis à la situation des Républicains dans son pays. Pour appuyer son propos, elle y joignait l’image, choquante, d’une femme juive terrorisée fuyant un lynchage.

Sur les réseaux sociaux, deux camps se sont alors affrontés : les fans de Gina Carano, qui ont inondé Twitter avec les hashtags #WeLoveGinaCarano et #WeLoveCaraDune et que l’actrice s’est empressée de retweeter, et les gens indignés par son discours et réclamant son licenciement avec le hashtag #FireGinaCarano.

Ce fut également le post de trop pour Lucasfilm. Le studio qui produit The Mandalorian a annoncé dans la nuit se séparer de l’actrice. Depuis maintenant deux saisons, elle incarnait Cara Dune, soldat de l’Alliance rebelle, dans la série inspirée de l’univers Star Wars.

"Gina Carano n’est plus employée par Lucasfilm et il n’y a rien de prévu avec elle dans le futur. Toutefois, ses messages sur les réseaux sociaux dénigrant des personnes pour leurs identités culturelles ou religieuses sont abjects et inacceptables", a déclaré un porte-parole de Lucasfilm dans un communiqué.

Selon Hollywood Reporter, la compagnie comptait révéler, en novembre prochain, le développement d’une série spin-off, Rangers of the New Republic, dans laquelle Gina Carano était pressentie pour tenir l’un des rôles principaux. Il semble que l’ancienne championne de MMA (mixed martial arts) ait franchi la limite avec ce dernier post. Toujours selon le magazine, une source proche du studio aurait rapporté :

"Ça faisait deux mois qu’ils cherchaient une raison de la virer, et aujourd’hui, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase."

À voir aussi sur biiinge :