AccueilNews

Grey's Anatomy vient de ressusciter un autre personnage et les fans sont en PLS

Publié le

par Marion Olité

©ABC

La nostalgie est de mise dans la série médicale culte.

Attention, cet article contient des spoilers sur la saison 17 de Grey’s Anatomy.

Je ne vous apprends rien : l’année 2020 aura été placée sous le signe du Covid-19 et la saison 17 de Grey’s Anatomy, le plus gros hit de la super-productrice Shonda Rhimes, a décidé de s’en faire le reflet. Il faut dire que le soap médical a pour habitude d’aborder des thématiques sociétales, comme en témoignent de puissants épisodes sur les discriminations envers les Noirs ou les violences faites aux femmes. Impossible donc, pour la showrunneuse Krista Vernoff et son équipe de scénaristes, de faire l’impasse sur la pandémie mondiale qui a tant affecté les vies cette année, et celles du personnel médical en particulier.

Diffusée depuis le 12 novembre dernier aux États-Unis sur la chaîne ABC, la saison 17 de Grey’s Anatomy met en scène une Meredith Grey atteinte du Covid-19 et admise à l’hôpital. Son système respiratoire se détériore et elle se retrouve dans un état comateux. Cela a permis aux scénaristes d’imaginer plusieurs retours, sous forme de rêves, pour notre héroïne très mal en point.

Les fans ont ainsi assisté à celui de son grand amour, Derek Shepard, dans l’épisode 2. Si, a priori, celui d’Izzie Stevens n’est pas de mise (d’autant que Meredith semble ne voir que des proches décédés, ce qui n’est pas son cas), à cause d'un malentendu entre l’actrice et la production, l’épisode 4 de cette saison 17, diffusé le 3 décembre dernier, a laissé de nouveaux les fans historiques de la série en PLS.

© ABC

Dans ses rêves, Meredith retrouve cette fois sur la plage un vieil ami héroïque, ce bon vieux George, incarné par T. R. Knight, qui décédait en saison 6 après avoir sauvé la vie d’une femme (il était percuté par un bus, oui, on ne fait pas les choses à moitié dans Grey’s Anatomy !). Les deux amis devisent sur l’existence, et sur comment George a changé la vie de Meredith par son acte. L’acteur, qui a repris un rôle cher à son cœur, a partagé son émotion sur Instagram et sa joie de tourner à nouveau avec Ellen Pompeo.

"Ellen est le genre d’actrice avec laquelle je suis infiniment reconnaissant de jouer. Elle est l’incarnation de la vérité. George et Meredith s’aiment, c’est sûr, mais je ne pense pas qu’ils puissent porter toute la chandelle de l’amour que j’ai pour Ellen."

Sur Twitter, les réactions de fans en pleine crise de larmes se sont multipliées, même en France, où cette saison 17 n’est disponible que sur MyTF1 en VOD, en attendant une diffusion sur TF1, qui aura lieu très probablement en 2021.  

Les gens qui regardent la série, dépêchez-vous d’être à jour, on a besoin d’en parler fort et de pleurer ensemble https://t.co/7TNR5ZcC5u

— Jennifer Padjemi (@jenniferpadjemi) December 7, 2020

L’une des fonctions de Grey’s Anatomy est celle de nous faire pleurer. Et après cette année cauchemardesque, on a plus que jamais besoin d’extérioriser nos émotions, et d’honorer nos disparus. Et ça, Shonda Rhimes et ses scénaristes l’ont bien compris. 

À voir aussi sur biiinge :