AccueilNews

Un acteur de The Flash viré pour des tweets racistes et misogynes

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ The CW

Hartley Sawyer, l'interprète de Ralph dans The Flash, a été licencié après la découverte d'anciens tweets controversés.

Alors que les manifestations anti-racistes pour le mouvement Black Lives Matter continuent de se répandre dans le monde entier, les conséquences sur les institutions de divertissement se font déjà ressentir. Plusieurs acteurs et actrices, telles que Vanessa Morgan dans Riverdale et Samantha Ware de Glee, ont vivement critiqué des comportements racistes de leurs collègues blancs, des boîtes de production voire des diffuseurs. Aujourd’hui, c’est les propos d’un acteur de The Flash qui ont refait surface après la publication d’anciens tweets racistes et misogynes.

Ainsi, Hartley Sawyer, l’interprète de Ralph Dibny dans la série de l’Arrowverse, a été licencié suite à ses mots choquants. Les tweets datent d’avant son recrutement dans The Flash en 2017. Ces derniers mettent en lumière des propos homophobes, racistes et qui évoquent des agressions sexuelles. Si son compte Twitter avait été supprimé, les tweets circulent sur la Toile depuis maintenant deux semaines, ce qui a poussé le showrunner Eric Wallace, Warner Bros. TV et Berlanti Productions à l’écarter définitivement de la série.

En 2012, Hartley Sawyer tweetait : "la seule chose qui me retient d’écrire des tweets semi-racistes est de savoir qu’Al Sharpton [un pasteur et militant noir américain, ndlr] n’arrêtera jamais de se plaindre à propos de moi". Puis en 2014 : "j’ai bien aimé pouvoir mater des seins pendant mon audition du jour". Enfin, plusieurs tweets font référence à des actes d’agressions sexuelles dont cet extrait indécent : "j’aimerais pouvoir me violer moi-même, comme ça j’aurais pas à me masturber". Ces derniers ont été compilés par plusieurs fans de The Flash avant de devenir rapidement viraux.

Son comportement inacceptable a également été vivement critiqué par Grant Gustin, la star du show, se disant "choqué, triste et très énervé" après la lecture des tweets. De son côté, Hartley Sawyer a publié des excuses sur son compte Instagram, dont on vous laissera seuls juges de la sincérité.

À voir aussi sur biiinge :