AccueilNews

High Fidelity annulée, Zoë Kravitz dénonce le manque de diversité des séries Hulu

Publié le

par Marion Olité

©Hulu

L'annulation de cette comédie romantique très appréciée ne passe pas.

C’est l’une des annulations dont on se serait fort bien passé. Portée par l’actrice Zoë Kravitz, High Fidelity, la version sérielle du roman de Nick Hornby, mettait en scène le quotidien de Rob, la propriétaire d’un magasin de vinyles à la vie amoureuse chaotique. En dix épisodes, on s’est attachés à l’héroïne paumée jamais à court de bons sons à écouter, mais aussi à ses sidekicks hauts en couleur, Simon (David H. Holmes) et Cherise (Da’Vine Joy Randolph).

La dramédie trendy réussissait, derrière une apparente superficialité, à toucher quelque chose dans l’air du temps et à dépeindre avec acuité la vie des célibataires trentenaires et citadins (l’action se déroule à Brooklyn). Mais voilà, patatras ! Hulu annonce son annulation le 5 août dernier. Dans un post Instagram, Zoë Kravitz a alors remercié "sa famille" de High Fidelity, suscitant nombre de réactions énervées et compatissantes suite à l’annonce, parfois de personnalités comme Reese Witherspoon, Lena Waithe ou Moses Sumney.

"Je veux tirer mon chapeau à ma famille #highfidelity. Merci pour tout l’amour et le cœur que vous avez mis dans cette série. Je suis en admiration devant vous tous et merci à celles et ceux qui nous ont regardés, aimés et soutenus."

Sous le commentaire de Tessa Thompson, qui se lamente également de cette annulation ("Vous allez tous tellement me manquer !"), Zoë Kravitz a alors répondu : "C’est cool. Au moins Hulu a un paquet d’autres séries avec des femmes de couleur dans son catalogue. Oh, attendez."

Si la plateforme possède une page dédiée aux contenus portés par des personnages noirs, il ne s’agit en réalité pas que de productions originales – celles-ci sont à large majorité blanche. En dehors de Little Fires Everywhere, série limitée dans laquelle Kerry Washington partage l’affiche avec Reese Witherspoon, Hulu n’a en effet quasiment aucune série en production portée par un personnage féminin racisé. Plusieurs médias américains, dont Variety, ont tenté de joindre la firme, qui se refuse pour le moment à tout commentaire sur le sujet.

À voir aussi sur biiinge :