©Fox

Dans un tweet parfait, Hugh Laurie imagine ce que dirait le Dr House du coronavirus

C'est un lupus ?

Non évidemment, ce n’est pas un lupus. Cette blague, devenue un mème, a émaillé la diffusion de la série médicale culte, diffusée entre 2004 et 2012 sur Fox (et TF1 chez nous). Et si cela fait presque une décennie que Gregory House a raccroché sa blouse de brillant mais grognon médecin, personne n’a oublié l’interprétation magistrale de Hugh Laurie et l’écriture brillante du show.

Alors que la planète tente d’endiguer la pandémie mondiale de coronavirus, l’acteur british a pris la parole dans un tweet pour imaginer ce que ce bon vieux Dr House pourrait dire du Covid-19. Contrant les fake news et le discours à côté de la plaque du président Trump qui veut "vaincre" le coronavirus avec son discours guerrier comme s’il s’agissait d’un ennemi tangible, il explique :

Publicité

"Je ne peux pas parler pour House, évidemment - personne n’a écrit de mots intelligents pour moi cette fois - mais je suis presque sûr qu’il vous dirait qu’il ne s’agit pas de "résoudre" le Covid. Il s’agit d’une épidémie, pas d’un problème de diagnostic. Nous la résolvons ensemble en restant bien séparés."

On imagine que cette période de confinement n’aurait pas forcément déplu à un personnage comme Gregory House. Notre Sherlock Holmes des diagnostics médicaux était légèrement misanthrope sur les bords et appliquait déjà ce concept si neuf pour beaucoup de "distance sociale". Si cette prise de parole de Hugh Laurie vous a rendu nostalgiques de la série signée David Shore, sachez que l’intégrale des huit saisons est disponible sur Amazon Prime Video.

Publicité

En cette période si particulière pour l’Humanité, les séries médicales ont un rôle à jouer, et parfois la vie se mélange avec la fiction. Ainsi, récemment, des shows comme Grey’s Anatomy et The Good Doctor ont envoyé leur stock de masques et autre matériel médical car oui, ce sont parfois de vrais instruments qui sont utilisés sur les plateaux de tournages.

Par Marion Olité, publié le 25/03/2020