AccueilNews

L’intégrale d’Un, dos, tres vient de débarquer sur 6Play

Publié le

par Marion Olité

©M6

On met ses plus beaux chaussons de danse et on file en Espagne !

Alerte série culte ! Bien avant que les braqueur·se·s de La Casa de papel ne viennent commettre leurs méfaits à répétition sur Netflix, l’Espagne nous avait livré quelques pépites sérielles. Parmi elles, Un, dos, tres est clairement une des plus iconiques. Du moins, si vous avez grandi dans les années 2000 ! On ne va pas se mentir, c’est mon cas. Je me dois donc de vous transmettre une information de la plus haute importance : l’intégrale d’Un, dos, tres vient de débarquer sur la plateforme 6Play, accessible gratuitement. Et pour vous mettre dans l’ambiance, rien de tel qu’un petit coup d’œil au générique !

Un, dos, tres, c’était une sorte de mélange précurseur entre une Star Ac' version fiction (et non pas téléréalité) et un Glee où la passion de la danse est aussi forte que celle du chant. Diffusée initialement entre 2002 et 2005 en Espagne, sur Antena 3, la série a connu six saisons et pas moins de 84 épisodes (devenus 130 épisodes lors du passage en France, pour correspondre à un format plus court, beaucoup de coupes ont été effectuées au montage). Ce soap virevoltant et complètement over the top suit le quotidien d’une bande d’étudiant·e·s qui apprennent les arts de la scène dans l’une des meilleures écoles du milieu, l’Académie de Carmen Arranz. Place aux cours de chant, théâtre et danse pour Lola, Silvia, Roberto, Pedro, Ingrid, Jeronimo, Marta et les autres, dont les parcours professionnels seront, vous vous en doutez, semés d’embûches et de rivalités amicales et amoureuses à n’en plus finir…

Créée par Ernesto Pozuelo, Pilar Nadal, Jesús del Cerro, Daniel Écija et Juan Carlos Cueto, Un, dos, tres fut un gros phénomène de pop culture au début des années 2000. Elle a notamment contribué aux notoriétés de Mónica Cruz (la sœur de Penélope Cruz), Beatriz Luengo et Miguel Ángel Muñoz, les sex-symbols de l’époque. La série regorge de fun facts : par exemple, le groupe UPA Dance, créé dans la série, a réellement donné des concerts et sorti des albums. Et non, Glee n’a rien inventé !

En ces temps où les séries doudous nous font le plus grand bien, sachez en tout cas que les aventures soapesques de cette bande de jeunes idéalistes aux rêves de gloire peuvent de nouveau être binge-watchées sur 6Play

À voir aussi sur biiinge :