AccueilNews

Job de rêve : être payé 1 000 dollars pour visionner l’intégrale de Grey’s Anatomy

Publié le

par Marion Olité

©ABC

OK, c’est surtout un job de rêve pour les fans du hit médical, sinon c’est une mission cauchemardesque !

Si vous êtes entre deux boulots et que vous cherchez une petite mission sympa, et si en plus vous êtes un·e fan de Grey’s Anatomy, ne bougez pas, on vous a trouvé un job en or ! La firme américaine NiceRx recherche en effet une personne partante pour se lancer dans un binge watching des 17 saisons que compte déjà la série de Shonda Rhimes.

Le ou la superfan du soap hospitalier, qui nous accompagne depuis 2005 tout de même, sera rétribué·e 1 000 dollars pour son dur labeur et recevra quelques goodies en guise de bonus, tels que l’intégrale de la série (en DVD ou Blu-ray, ce n’est pas précisé), une année d’abonnement à Netflix et un message du docteur Richard Webber (James Pickens Jr.) lui-même pour l’encourager dans son binge watching !

Attention, ce visionnage au long cours des hauts et des bas du personnel hospitalier œuvrant au Grey-Sloan Memorial Hospital a un but précis : il vous faudra tenir les comptes des vies sauvées par les protagonistes Meredith Grey et Miranda Bailey, de la saison 1 à la saison 17 (!). Le but est de savoir laquelle a sauvé le plus de vies parmi ces professionnelles de santé, certes fictives mais iconiques. On serait tenté de miser sur la deuxième, plus âgée et qui possède plus de responsabilités au début de la série.

Pour postuler, rien de plus simple : il suffit de se rendre sur la page consacrée à cet étonnant challenge, et expliquer en 200 mots maximum pourquoi vous êtes le ou la plus grande fan de Grey’s Anatomy ayant jamais existé sur cette planète et donc pourquoi vous êtes le ou la parfait·e candidat·e pour cette mission. Vous avez jusqu’au 23 août pour postuler. Attention tout de même à bien correspondre aux critères de sélection, à savoir être âgé·e d’au moins 18 ans et résider aux États-Unis.

À l’origine de ce challenge, la compagnie NiceRx précise qu’elle n’est pas affiliée à Disney+, qui possède le studio ABC et les droits de diffusion côté plateforme aux États-Unis. Il s’agit probablement pour cette firme uniquement de se faire un bon coup de publicité, de façon originale. Elle travaille avec les médecins et les compagnies pharmaceutiques aux États-Unis sur des programmes d’assistance aux patients pour l’accès aux médicaments, un fort enjeu outre-Atlantique, où la couverture sociale est moindre.

En France, les 16 premières saisons de Grey’s Anatomysont disponibles sur Disney+ et Amazon Prime Video. 

À voir aussi sur biiinge :