AccueilNews

Un premier teaser véloce pour la dernière saison de Killing Eve

Publié le

par Marion Olité

©BBCAmerica

Les aventures d’Eve et Villanelle touchent à leur fin.

Après de nombreux mois sans nouvelles, le thriller le plus sexy du petit écran s’est rappelé à notre bon souvenir en dévoilant une date de diffusion pour sa saison 4, composée de huit épisodes et qui sera aussi la dernière. Pour patienter d’ici le coup d’envoi le 27 février prochain, la chaîne BBC America compte bien nous régaler de nouvelles infos et images distillées au compte-gouttes. La preuve avec la mise en ligne d’un teaser qui revient sur les moments forts de la troisième livraison, avant de nous livrer enfin quelques images inédites de ce qui nous attend.

On peut entendre distinctement le personnage de Carolyn (interprété par la géniale Fiona Shaw) dire en voix off : "Les gens comme nous ne sont pas faits pour avoir des vies joyeuses et une fin heureuse." Après cela, on vous conseille de faire pause plusieurs fois sur les dernières secondes du teaser, où un défilement de plusieurs images inédites de cette saison 4 a lieu, avant de nouvelles retrouvailles entre nos deux héroïnes torturées. On y distingue de nouveaux personnages (dont une femme lestée d’un mouton (!)), mais aussi des revenantes, comme Hélène (Camille Cottin), une des membres The Twelve, dont on va forcément entendre de nouveau parler, puisque la mystérieuse organisation est responsable de la mort de Kenny, le fils de Carolyn.

Chargement du twitt...

Évidemment, au-delà des conspirations, ce qu’on veut vraiment savoir, c’est comment va finir l’histoire passionnelle et destructrice de Eve (Sandra Oh) et Villanelle (Jodie Comer). Après tout un tas de rebondissements, maintes tentatives de meurtre et un baiser, les deux femmes vont-elles partir ensemble sur un beau cheval au coucher du soleil, s’aimer jusqu’à la mort, s’entretuer ?

Le choix ne sera pas aisé pour la showrunneuse Laura Neal (Sex Education, Secret Diary of a Call Girl), qui a pris la suite de Phoebe Waller-Bridge (créatrice de la série), Emerald Fennell et Suzanne Heathcote à ce poste. Tuer les deux héroïnes serait peut-être un peu brutal et pourrait plus ou moins faire tomber la série dans le trope du "bury your gays" : les personnages LGBTQ+ n’ont jamais ou que très rarement droit à une fin heureuse dans les séries ou films… Et si la fin la plus subversive pour Killing Eve était un "happily ever after" ?

À voir aussi sur biiinge :