AccueilNews

La série Le Seigneur des anneaux critiquée pour son manque de diversité

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ New Line Cinema

Une polémique qui avait déjà entaché la trilogie culte de Peter Jackson.

Jusqu’ici épargnée par les polémiques, la série Le Seigneur des anneaux est désormais dans la tourmente. L’adaptation produite par Amazon, en passe de devenir le show le plus cher de l’histoire, a été récemment critiquée pour son manque de diversité dans le cast. Une controverse finalement assez récurrente pour les adaptations de Tolkien, puisque la trilogie de Peter Jackson et celle du Hobbit comptaient quasi uniquement des acteurs et actrices blanc·he·s dans sa distribution. Cette fois, c’est le comédien canado-chinois Ludi Lin, vu récemment dans le rôle de Liu Kang dans le reboot de Mortal Kombat, qui s’est plaint sur Twitter du manque de figures asiatiques dans le cast de la série.

"Ça va être compliqué de justifier la construction d’un 'monde géant' sans la présence de personnages asiatiques. Essayez d’imaginer l’inverse. Ce n’est pas pourtant pas bien difficile, nous sommes là."

Effectivement, si on jette un coup d’œil du côté du cast principal, seules Cynthia Addai-Robinson et Maxine Cunliffe représentent des minorités ethniques. Les propos de Ludi Lin sont justifiés dans le sens où aucun acteur ou actrice asiatique n’occupe un rôle principal, malgré la présence de Thusitha Jayasundera, originaire du Sri Lanka, dans un rôle secondaire. Le manque voire l’absence de diversité dans les adaptations de fantasy est devenu un poncif nauséabond, alors que certaines œuvres du genre comme Le Sorceleur d’Andrzej Sapkowski s’attaquent frontalement à la question dans leurs pages originales.

Game of Thrones avait suscité la même polémique au cours de ses huit saisons, avec un cast principal exclusivement blanc. Plusieurs années plus tard, rien n’a évolué : Jeff Bezos et Amazon ne sont pas prêts à changer la couleur de peau ou les origines de personnages emblématiques comme Gandalf et Galadriel, qui seront bien présents dans la série. Comme cette dernière est appelée à s’étaler sur plusieurs saisons, ils auront l’occasion de rectifier le tir par la suite et de faire de la Terre du Milieu une contrée inclusive et pleine de couleurs. Puisque selon les propres mots de Tolkien, le monde d’Aragorn et ses camarades est bien une version ancienne du nôtre, "à un stade différent de l’imagination".

À voir aussi sur biiinge :