AccueilNews

Les Simpson ont-ils prédit la nuit de chaos au Capitol ?

Publié le

par Delphine Rivet

© FOX

Dans un épisode datant du 1er novembre dernier, la ville de Springfield était à feu et à sang le soir de la passation de pouvoir.

They did it again. Mais cette fois-ci, a-t-on vraiment envie d’en rire ? Dans une nouvelle démonstration de sa clairvoyance, la série Les Simpson aurait de nouveau fait des prédictions troublantes sur l’issue des récentes élections américaines. La nuit dernière, des hordes de militant·e·s pro-Trump, refusant toujours le résultat du vote faisant de Joe Biden le nouveau président des États-Unis, ont littéralement pris d’assaut le Capitol, siège du pouvoir législatif.

Et alors que les images terrifiantes de la nuit nous parviennent encore, quelques internautes ont eu comme une sensation de déjà-vu. Si de tels débordements étaient hélas prévisibles, il semble que la série de Matt Groening avait, deux mois auparavant, une vision très claire du chaos qui attendait la première puissance mondiale. Le 1er novembre dernier, Les Simpson diffusait son 688e épisode. Et comme le veut la tradition en cette période d’Halloween, il s’agissait d’un numéro spécial : le 31e "Treehouse of Horror", divisé en quatre histoires flippantes.

La première s’intitulait sobrement "2020 Election". Homer, qui n’a jamais été un citoyen modèle, devait se rendre au bureau de vote pour élire le futur président. Déçu de ne pas pouvoir choisir "Judge Judy", une star de la télé, il hésite. Lisa, masquée comme le reste de la planète, le sermonne : a-t-il vraiment besoin qu’on lui rappelle le désastre que furent ces quatre dernières années sous Trump ? Apparemment oui, et les méfaits du magnat de l’immobilier, devenu l’homme le plus puissant de la planète, défilent devant ses yeux.

Mais avant de savoir pour qui Homer a voté, on comprend que tout cela n’était qu’un rêve. Pendant que Marge faisait son devoir civique, lui a tranquillement fait la sieste sur son hamac. Mais après tout, ce n’est pas très grave… Quelle différence pourrait faire un seul petit vote ? Flashforward quelques semaines plus tard, nous sommes désormais le 20 janvier, jour où est censée se dérouler la passation de pouvoir entre le président sortant et le nouveau. Springfield est plongée dans le chaos, la petite ville est à feu et à sang, des machines tout droit sorties de Robocop et au service de la police sèment la terreur dans les rues, et les quatre cavaliers de l’apocalypse survolent le chaos.

D’autres tweets ont également mis en parallèle une photo d’un des émeutiers du Capitol, qui repart, tout sourire, avec le pupitre du Congrès sous le bras, avec une image elle aussi tirée des Simpson. On y voit Homer essayant de voler la statue de Jebediah Springfield, le fondateur de la ville. La comparaison est bluffante…

À voir aussi sur biiinge :