AccueilNews

La série Loki s’annonce sous "forte influence" David Fincher

Publié le

par Marion Olité

©Disney+

Voilà une réf qui nous plaît !

La hype ne cesse de monter autour de l’arrivée imminente de Loki, la nouvelle série du Marvel Cinematic Universe sur Disney+. Toujours interprété par Tom Hiddleston, le facétieux frère de Thor (enfin la version de 2012, le Loki d’Avengers: Infinity War ayant bien péri des mains de Thanos) effectuera son grand retour le 9 juin sur la plateforme aux grandes oreilles, à la tête cette fois de sa propre série. 

Histoire de nous mettre l’eau à la bouche, la production du show a teasé l’univers esthétique et narratif de Loki, et on peut dire qu’il donne envie ! Kate Herron, réalisatrice et productrice exécutive, a ainsi confié : "Se7en est une très forte influence." Des propos accentués par ceux de Michael Waldon, scénariste principal sur Loki, qui ajoute : "J’ai pensé à Fincher, c’est sûr, j’ai pensé à Zodiac… Ça a été une grosse influence dans la writer’s room."

Ⓒ Marvel Studios

Si la série s’annonce sombre stylistiquement parlant, elle contiendra aussi pas mal de fun, a ajouté Michael Waldon, qui a notamment œuvré sur Rick & Morty

"J’ai pensé que 'Loki' est une sorte de D. B. Cooper*. […] La possibilité de créer le chaos et de s’amuser dans ce contexte m’a semblé tomber au bon moment… alors je l’ai saisie."

La série se déroule hors des limites de l’actuel flux temporel du MCU. On y retrouvera le dieu de la Malice aux prises avec l’Autorité des Variations Temporelles, avec laquelle il va devoir remettre les choses sur la bonne voie. Tout en s’inscrivant dans le MCU, la série Loki s’engage dans des variantes potentiellement sans fin, alors que l’on cherche à découvrir comment agissent les chasseurs et chasseuses de la Time Variance Authority (TVA).

Aux côtés de Tom Hiddleston, on retrouvera un casting composé d’Owen Wilson, Gugu Mbatha-Raw ou encore Wunmi Mosaku. Notons que Loki est la troisième série Marvel originale et en live action à paraître sur Disney+, après WandaVision et The Falcon and The Winter Soldier.

*Pseudo d’un mystérieux pirate de l’air, qui sauta en parachute de l’arrière d’un Boeing 727 avec une rançon de 200 000 dollars.

À voir aussi sur biiinge :