AccueilNews

Une série sur Malcolm X va voir le jour

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Warner Bros.

L’activiste Ilyasah Shabazz, qui est aussi sa fille, est en charge du projet.

Après le boxeur Mohamed Ali, c’est au tour d’une autre figure afro-américaine majeure de l’Histoire des États-Unis d’avoir droit à sa propre série. Sous la supervision de sa troisième fille Ilyasah Shabazz, une activiste et autrice hautement réputée aux États-Unis, Malcolm X verra son histoire contée dans une adaptation de ses deux biographies célèbres : Comment je suis devenu Malcolm X, coécrit avec Kekla Magoon, et The Awakening of Malcolm X, coécrit avec Tiffany D. Jackson. Le dernier projet de fiction entièrement consacré au militant politique remonte au film éponyme de Spike Lee sorti en 1992, où il était incarné par Denzel Washington.

La série – encore sans titre pour le moment – reviendra sur la vie entière de Malcolm Little alias Malcolm X, depuis son enfance dans l’État de Géorgie jusqu’à son assassinat par un membre des Black Muslims. Le récit retracera les origines de sa lutte incessante pour les droits de la communauté afro-américaine aux États-Unis, notamment liées aux lynchages de ses parents par des Blancs — sa mère ayant difficilement survécu à une rencontre violente avec le Ku Klux Klan. On y découvrira également son premier emprisonnement à l’âge de 20 ans suite à des activités criminelles (trafic de drogues, racket, cambriolages) et bien évidemment son arrivée dans la Nation of Islam, où il deviendra le célèbre orateur et défenseur des droits civiques Malcolm X.

Pour le moment, on ne sait pas encore qui prêtera ses traits au militant politique. Récemment, Kingsley Ben-Adir et Nigel Thatch l’ont incarné, respectivement dans le film One Night in Miami et dans la série Godfather of Harlem. À noter que le studio A+E revisitera également un aspect très précis de la vie de Malcolm X, à savoir sa relation pour le moins intense avec le boxeur Mohamed Ali, dans une série produite par le joueur de basket américain Carmelo Anthony.

À voir aussi sur biiinge :