AccueilNews

Netflix tourne sa première série de Noël française, Christmas Flow

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

Et ce sera avec Shirine Boutella, vue dans Lupin, Tayc et Camille Lou.

Après le succès de productions étrangères comme Dash & Lily ou Home for Christmas lors des dernières fêtes de fin d'année, Netflix continue d'investir dans le sous-genre très populaire des fictions de Noël, et cette fois ça se passera dans l'Hexagone ! En effet, Télé Loisirs nous apprend que la plateforme est en train de tourner une fiction, adorablement appelée Christmas Flow.

Comme son titre, le pitch est digne d'une série de Noël : "Quand un rappeur et une journaliste que tout oppose se rencontrent… la magie de Noël opère." Dans la lignée de Lupin ou Mortel, Netflix creuse le sillon d'une diversité mise au premier plan des histoires, chose encore trop rare dans le reste de la production sérielle française, et ça fait plaisir. En effet, dans les rôles principaux, on retrouvera l'actrice algérienne Shirine Boutella, qui est en train de devenir un talent maison Netflix après son passage dans Lupin, où elle incarne le commandant Sofia Belkacem. Et c'est le chanteur de R'n'B Tayc qui a été choisi pour incarner le rôle principal.

Du côté des rôles secondaires, est annoncée une belle brochette de talents : Camille Lou (Le Bazar de la charité), Marion Seclin (Clem), Aloïse Sauvage (120 battements par minute) et Walid Ben Mabrouk (Le Bureau des légendes). La série est co-créée et co-écrite par Henri Debeurme (Missions, Les Grands), Marianne Levy et Victor Rodenbach (Les Grands, Dix pour cent). Elle est produite par Henri Debeurme et réalisée par Nadège Loiseau.

Clémentine Gayet, responsable du développement de séries originales françaises, a commenté l'annonce sur Télé Loisirs avec ces mots : "Sur Netflix les rom coms de Noël sont un rendez-vous incontournable de la fin d'année. Avec Chrismas Flow, on revisite le genre en mixant inspirations anglo-saxonnes avec notre culture française des films de Noël. C'est mignon et ça détonne !"

À voir aussi sur biiinge :