AccueilNews

Une pétition est lancée pour sauver Les Nouvelles Aventures de Sabrina

Publié le

par Louise Leboyer

© Netflix

Après l'annonce de l'annulation par Netflix, les fans se mobilisent pour offrir une seconde chance à la sorcière.

Le 8 juillet, Netflix offrait aux fans de la nouvelle adaptation de Sabrina un énième jump scare : l’annonce de son annulation. La quatrième partie de la série prévue pour l’automne sera la dernière. Roberto Aguirre-Sacasa, showrunner de la série et le cast semblent déjà avoir tourné la page, mais les fans de l’héroïne Archie Comics, en revanche, n’entendent pas enterrer leur sorcière préférée de sitôt.

Comme à chaque annulation de série, les réseaux sociaux ont été inondés de messages et actions en tous genres pour contourner le verdict. Les fans de Sabrina ont ainsi lancé une pétition sur change.org, qui compte déjà, en moins d’une semaine, près de 130 000 signatures : "Nous lançons cette pétition après une annulation injuste, afin de renouveler la série pour une cinquième partie. Ce show est extrêmement apprécié des fans et nous espérons que cette pétition pourra le ramener d’entre les morts."

Roberto Aguirre-Sacasa a, tant bien que mal, tenté de rassurer la communauté. Il a affirmé que cette quatrième et dernière partie viendrait clore l’histoire qu’il voulait raconter. Pourtant, le 10 juillet, sur son compte Twitter, le showrunner a enfoncé le couteau dans la plaie : "La quatrième partie est la meilleure à ce jour et la cinquième partie, 'Witch War', aurait été INCROYABLE."

Une déclaration accompagnée d’une illustration laissant penser à un crossover avec Riverdale.

L’histoire montre que la détermination d’une communauté de fans peut parfois porter ses fruits. Les fans de Sense8 avaient eu droit à un final digne de ce nom, NBC avait récupéré Brooklyn Nine-Nine in extremis et Netflix avait volé au secours de Lucifer.

Les trois premières parties des Nouvelles Aventures de Sabrina sont disponibles sur Netflix. La quatrième partie arrivera à l’automne.

À voir aussi sur biiinge :