© FX

La saison 10 d'American Horror Story pourrait complètement changer de thème

Son cocréateur Ryan Murphy doit abandonner son plan initial, mis à mal par le confinement, qui nécessitait de filmer durant l'été.

On le sait, la pandémie de coronavirus et le confinement mis en place pour lutter contre celle-ci ont fortement bousculé le calendrier de tournages de nos séries. La plupart sont heureusement en pause, mais pour d’autres, comme la saison 10 d’American Horror Story, qui dépendait de la météo, la production ne pourra hélas pas être décalée de quelques mois.

C’est ce qu’a expliqué, avec regrets, Ryan Murphy, son cocréateur, au site The Wrap. La thématique de cette nouvelle saison de l’anthologie horrifique, dont on ignorait tout ou presque, nécessitait en effet de tourner durant l’été. Le confinement est venu perturber ces plans. Le showrunner envisage même de décaler la production à 2021.

Publicité

"Une grande partie du tournage reposait sur un moment très spécifique, c’est une saison très dépendante de la météo. Donc je ne sais pas ce qu’on va faire avec cette série. J’ignore si je vais devoir mettre un coup d’accélérateur pour sortir une nouvelle saison de mon chapeau ou si j’attends l’année prochaine pour filmer celle-là."

Le début du tournage de ce 10e chapitre d’American Horror Story était en effet imminent. La composition du cast (avec l’arrivée surprise dans l’univers AHS de l’acteur Macaulay Culkin) et un teaser lâché sur le compte Instagram de Ryan Murphy étaient les seuls indices offerts par la production de la série pour nous faire patienter. Le secret de sa thématique reste, encore à ce jour, très bien gardé. Mais, qu’American Horror Story nous revienne cette année ou non, la chaîne FX lui a garanti d’aller, au moins, jusqu’à sa 13e saison.

En France, la dernière saison d’American Horror Story, intitulée 1984, est diffusée sur Canal+ Séries. Les huit premières saisons sont, quant à elles, disponibles en streaming sur Netflix.

Publicité

> Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini biiinge, c’est par ici !

Par Delphine Rivet, publié le 06/05/2020