AccueilNews

La saison 3 de la flamboyante Pose sera la dernière

Publié le

par Marion Olité

©FX

Les attachantes et talentueuses drag-queens de Pose tireront leur révérence après un dernier ball.

Steven Canals, le cocréateur de la géniale Pose, a annoncé ce vendredi 5 mars la triste nouvelle dans une vidéo adressée aux fans de la série : les aventures hautes en couleur d’Angel, Blanca, Elektra et compagnie prendront fin au terme d’une saison 3, qui débutera le 2 mai prochain.

"Ça a été une décision très difficile à prendre. Mais on a vécu une aventure incroyable, et on a raconté l’histoire que l’on souhaitait, et de la façon dont on le voulait. Même si vous serez tristes de voir la série faire ses adieux, je peux vous promettre que cette saison sera remplie d’amour, de rires et, oui, de larmes attendues du côté de la famille Evangelista.

Ni moi ni mon incroyable équipe n’avions en tête de révolutionner le paysage télévisuel quand on s’est lancés dans cette série. Je voulais seulement raconter une histoire sincère sur la famille, la résilience et l’amour. On vous aime et on espère que vous nous rejoindrez pour célébrer cette ultime saison", conclut le showrunner dans sa vidéo postée sur Twitter.

Il a également accompagné l’annonce d’une lettre écrite, où il rappelle qu’il a appliqué un conseil entendu en 2014, durant son apprentissage de scénariste : "Écris la série que tu veux regarder !" Il explique :

 "À l’époque, on ne voyait pas beaucoup de personnages noirs ou latinx qui se trouvent être aussi LGBTQ+ sur les écrans. J’ai donc écrit un premier brouillon du pilote, que méritait mon moi plus jeune. 'Pose' a été conçue comme une lettre d’amour à la communauté underground ballroom de NY, à ma ville adorée de New York, à ma famille trans et queer, à moi."

Lancée en 2018 sur FX (diffusée sur Canal+ chez nous), Pose est la première série à mettre en scène le monde des ballrooms dans le New York sous-terrain des années 1980 et 1990, en adoptant la perspective de personnages queers, racisés et en majorité transgenres.

Elle suit la trajectoire d’un jeune danseur queer et noir, Damon (Ryan Jamaal Swain), à la rue après avoir été jeté dehors par sa famille. Il va heureusement rencontrer Blanca Evangelista (Mj Rodriguez), une femme trans et noire, qui le prend sous son aile et l’initie au milieu des ballrooms. Le voilà désormais membre de la maison Evangelista, qui concourt chaque soir contre d’autres maisons, dont celle menée par la très compétitive Elektra Wintour (Dominique Jackson).

Pose a marqué les esprits en coulisses, devenant la série qui a engagé le plus de talents transgenres pour jouer des personnages trans. C’est le cas de Dominique Jackson, Indya Moore (Angel) et Angelica Ross (Candy Ferocity), révélées par le show produit par Ryan Murphy, que Steven Canals remercie également dans sa lettre. Billy Porter, qui incarne Pray Tell, l’animateur des soirées ballrooms dans la série, a remporté un Emmy pour sa performance, devenant le premier acteur ouvertement gay à remporter cette catégorie d’Emmy.

En filmant la flamboyance et les codes de l’univers des ballrooms et des "maisons", Pose met en scène le voguing, danse popularisée par Madonna et qui trouve ses racines dans ces soirées queers. Sa saison 2, diffusée en 2019, évoquait des sujets graves, comme l’arrivée du VIH ou les violences commises contre les femmes trans. 

À voir aussi sur biiinge :