©Netflix

Le showrunner Álex Pina a des idées de spin-off La Casa de Papel

On n'a pas fini de chanter "Bella Ciao".

Si vous faites partie, comme nous, de celles et ceux qui n’ont pas été convaincu·e·s par la partie 4 de La Casa de Papel, mis en ligne le vendredi 3 avril sur Netflix, cette sortie d’Álex Pina, le showrunner du hit espagnol, risque de vous coller des sueurs froides. Pour les fans en revanche, c’est plutôt prometteur.

Interviewé par O, The Oprah Magazine, l’homme se voit bien poursuivre les histoires de ses protagonistes d’une manière ou d’une autre et continuer à capitaliser sur le succès de sa série, pour, pourquoi pas, en faire une franchise.

Publicité

"Nous avons en tête plusieurs possibilités de spin-off, oui, et je pense que c’est grâce aux personnalités fortes et puissantes des personnages. Nous avons toujours cherché à ce qu’ils aient une caractérisation complexe, à plusieurs niveaux de lecture. Donc, je pense que quasiment tous les personnages de La Casa de Papel ont cette dualité que nous pourrions explorer dans un spin-off. Nous pourrions suivre chacun d’entre eux dans d’autres contextes."

Álex Pina poursuit en approfondissant son propos, citant plusieurs personnages clés de la série de braquage :

"Je pense qu’Arturito pourrait avoir sa comédie noire. Les arguments pour que Berlin ait sa propre série sont très clairs : c’est un misogyne, un psychopathe, un égocentrique, un narcissique, un délinquant, un violeur… mais il y a quand même beaucoup de gens qui l’adorent, parce qu’il valorise l’amitié, la loyauté ou la fraternité. De Nairobi au Professeur… Denver est un autre personnage qui possède son propre charme. J’adorerais leur écrire à tous des spin-off !", s’enthousiasme-t-il.

Publicité

Si l’idée de revoir Nairobi, petit ange féministe parti trop tôt et très cruellement, est plutôt tentante, on passera notre tour pour une série centrée sur Arturito, devenu le personnage le plus insupportable de la série (en plus d’être un violeur). En attendant de savoir si Netflix serait tenté par ce genre de projets, les fans de La Casa de Papel peuvent toujours regarder la partie 4, qui se termine à nouveau sur un cliffhanger, laissant présager au moins une cinquième partie pour le gang des masques de Dalí. Reste à la plateforme d’officialiser le renouvellement. 

> Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini Biiinge, c’est par ici !

Par Marion Olité, publié le 08/04/2020