AccueilNews

Steven Spielberg et les créateurs de Stranger Things vont collaborer sur une série

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Netflix

Les trois producteurs développent une adaptation du Talisman de Stephen King, un roman très apprécié du réalisateur américain.

C’est une histoire vieille de presque 40 ans. En 1982, Steven Spielberg découvrait en exclusivité Le Talisman, un roman coécrit par Stephen King et Peter Straub, deux avant sa parution. À l’époque, le cinéaste est tellement emballé par les premiers scripts qu’il décide dans la foulée d’acheter les droits d’adaptation pour le cinéma. Mais voilà, 35 ans après, le réalisateur de Jurassic Park n’a toujours pas rentabilisé cet investissement, malgré plusieurs tentatives infructueuses. C’était sans compter sur l’aide de Netflix qui, selon le Hollywood Reporter, va finalement permettre à Spielberg de réaliser son rêve sur le petit écran.

En effet, la plateforme de streaming vient d’associer deux gros noms du fantastique pour adapter Le Talisman : Steven Spielberg donc, à travers sa société de production Amblin Television, et les frères Duffer, les créateurs de Stranger Things. Ensemble, et avec l’aide du scénariste et showrunner Curtis Gwinn (Narcos, The Walking Dead), ils vont donner vie au roman de King et Straub. Un choix plutôt judicieux quand on connaît la passion du trio pour l’œuvre du romancier américain, Matt et Ross Duffer ayant continuellement rendu hommage et dissimulé des références au maître du fantastique dans Stranger Things.

Le Talisman raconte l’histoire d’un enfant de 12 ans, Jack Sawyer, qui se lance dans une quête épique pour sauver sa mère, en train de mourir d’un cancer. Pour ce faire, il traverse les États-Unis et finit par tomber dans un univers parallèle appelé les Territoires. Dans ce monde étrange, à la fois féerique et hostile, Jack espère trouver une relique légendaire censée guérir tous les maux et surnommée le "Talisman" par les habitants. Mais les pouvoirs de cet artefact pourraient bien le surprendre et devenir incontrôlables.

À voir aussi sur biiinge :