AccueilNews

Taylor Swift n’a pas du tout apprécié cette blague sur elle dans Ginny and Georgia

Publié le

par Ana Corderot

©TaylorSwift/YouTube / Netflix

Sur Twitter, la chanteuse s’est directement adressée à Netflix et à la série.

La nouvelle série Ginny and Georgia, aux airs de Gilmore Girls, est déjà sous le feu des projecteurs. Mais malheureusement, ce n’est pas pour une bonne raison. Lundi 1er mars, la chanteuse Taylor Swift a dénoncé sur son compte Twitter une réplique de la série la concernant, qu’elle a qualifié de "dégradante".

Situé à la fin de la saison 1, l’extrait en question met en scène Ginny (Antonia Gentry) et sa mère Georgia (Brianne Howey) alors qu’elles discutent de la rupture amoureuse de cette dernière. L’adolescente lui reproche alors d’enchaîner les relations amoureuses et les conquêtes, et lui rétorque : "Qu’est-ce que cela peut te faire ? De toute façon, tu changes d’hommes plus vite que Taylor Swift".

Bien remontée, la pop star a très vite réagi sur les réseaux sociaux. Elle a dénoncé à la fois la série, pour cette blague qu’elle juge "facile et profondément sexiste", et la plateforme, pour avoir diffusé ce passage alors qu’un an auparavant, Netflix lui consacrait un film documentaire (Miss Americana). Qui plus est, elle insiste sur le fait que son histoire personnelle la concerne et en appelle à chacun·e d’arrêter de contribuer à ce lynchage gratuit, qui continue de décrédibiliser les femmes.

"Et si nous arrêtions de dégrader le dur laveur des femmes en considérant cette blague de merde comme drôle. Et au fait Netflix, après Miss Americana, ce costume ne te va pas. Joyeux mois des femmes dans l’Histoire, au fait."

On comprend sa réaction, puisque ce n’est pas la première fois que la chanteuse est sujette à des moqueries sur sa vie amoureuse. Heureusement, elle reste toujours bien entourée : d’autres célébrités et sa fanbase ont instantanément répondu sur Twitter, lui témoignant tout leur soutien. En une soirée, le hashtag "Respect Taylor Swift" s’est alors placé en top 8 des Trends Twitter aux États-Unis.

À voir aussi sur biiinge :