AccueilNews

La série de super-héros The Boys va voir droit à son spin-off

Publié le

par Delphine Rivet

© Prime Video

La série dérivée suivra l'apprentissage, dans une université très spéciale, des super-héros et héroïnes de demain.

La satire gore et irrévérencieuse de The Boys fait des émules. Le succès de la saison 2 a donné des idées aux exécutifs de Prime Vidéo, qui viennent d’annoncer la mise en chantier d’un spin-off. La série dérivée n’a pas encore de nom, mais on a déjà quelques infos sur ce qu’elle nous racontera. Et c’est là que ça devient intéressant…

On y suivra de jeunes adultes doté·e·s de pouvoirs dans la seule université du pays réservée à la formation des super-héros et super-héroïnes de demain. Évidemment, personne n’est dupe, c’est la multinationale Vought qui supervise et finance l’enseignement. La firme, déjà à l’origine des "usines à supes" grâce au Compound V, contrôle donc toute la chaîne de production.

On sait également que, dans la droite lignée de The Boys, ce spin-off sera "rated R", soit "déconseillé aux moins de 17 ans", et est décrit comme la rencontre entre une série sur l’université et Hunger Games. Entre le sexe, la baston, un sens moral souvent discutable et une compétitivité qui crève le plafond, l’année scolaire va être agitée pour ces étudiant·e·s hors normes qui se battront pour décrocher les meilleurs contrats dans les métropoles les plus en vue. Ça promet !

On apprend aussi que c’est Craig Rosenberg (déjà producteur exécutif sur la série mère) qui écrira le pilote, toujours sous la supervision d’Eric Kripke, le showrunner de The Boys. Il faut dire que Prime Vidéo a de quoi être fière de ses "supes" puisque la saison 2, lancée le 4 septembre dernier et diffusée à raison d’un épisode par semaine, a déjà battu tous les records sur la plateforme. C'est le programme original le plus vu du service SVOD, avec une augmentation spectaculaire de 89 % de son audience depuis la saison 1. Il n’y a pas à dire, les "supes" de Vought rapportent gros !

À voir aussi sur biiinge :