AccueilNews

En image : The Umbrella Academy vous invite à la chasse aux easter eggs

Publié le

par Adrien Delage

Ⓒ Netflix

Le poster de la saison 2 de The Umbrella Academy dévoile des éléments clés de l'intrigue. Attention, spoilers.

Après les premières images et en attendant la bande-annonce, Netflix a dévoilé le poster officiel de la saison 2 de The Umbrella Academy. Une affiche qui annonce des "problèmes étranges" pour une "famille étrange" et qui en dit plus qu’elle n’y paraît. En effet, le poster vous invite à la chasse aux easter eggs, ces fameuses informations/références/fonctions dissimulées discrètement dans une œuvre, notamment en vous plongeant dans les yeux ou plutôt, les lunettes de Number Five, Vanya, Klaus, Ben, Diego, Allison et Luther. Attention, spoilers pour celles et ceux qui voudraient être pleinement surpris par la nouvelle intrigue de la saison 2.

Ⓒ Netflix

Sur le reflet des verres des personnages, il est possible de dénicher plusieurs indices sur la saison 2 de The Umbrella Academy. La déclaration d’une guerre, une manifestation pour la liberté, une foule pendant un concert, une publicité rétro… En réalité, le poster nous tease l’un des éléments clés des nouveaux épisodes, à savoir le retour dans le temps des Hargreeves. Les justiciers vont se retrouver transportés à Dallas, au Texas, dans les années 1960, mais chacun à une période différente de la folie des sixties.

Cette intrigue quelque peu décalée est basée sur les comics de Gerard Way et Gabriel Bá, dont la série est l’adaptation. Les Hargreeves retourneront dans le passé, afin d’éviter l’apocalypse déclenchée par Vanya à leur époque. Une partie de la famille sera incapable de s’extirper de sa timeline, si bien que Number Five devra à nouveau les sauver un par un pour les réunir. Dans leur quête salvatrice pour empêcher la fin du monde, les super-héros combattront un nouveau trio de méchants, un gang d’assassins suédois particulièrement vicieux.

La saison 2 de The Umbrella Academy sera disponible sur Netflix dès le 31 juillet.

À voir aussi sur biiinge :